Programme musical

Pour cette nouvelle saison, moins d'opéra et plus de concerts. Ayant décidé de sortir (un peu) de ma zone de confort musical, j'ai un tantinet explosé le budget habituel (en espérant que l'année prochaine sera moins intéressante, que je puisse me refaire).

Adoncques, nous irons écouter (et voir, pour les opéras, le ballet et le cinéma-muet-en-musique-d'orchestre) :

  • Norma (Bellini),
  • Concert Baba Yaga (Dargomyjski[1]) et la symphonie n°5 (Tchaïkovsky),
  • Concert Sibélius,
  • Concert Mozart et Bruckner,
  • Casse-Noisette (Tchaïkovsky),
  • L'élixir d'Amour (Donizetti),
  • Eugène Onéguine (Tchaïkovsky), version concert,
  • Potemkine (Eisenstein pour les images, orchestre du Capitole pour la bande son),
  • Concert Schumann et Beethoven[2],
  • Concert Smetana et Dvorak,
  • Vivaldi et Handel par le contre-ténor Philippe Jaroussky et l'ensemble Artaserse.

Pour la petite histoire, Vltava (« La Moldau » chez nous) est probablement mon premier souvenir musical fort. J'ai dû user le disque à force de l'écouter, avant mes 10 ans.

J'ai déjà parlé de notre découverte des contre-ténors.

Notes

[1] Ne me demandez pas qui est-ce.

[2] N'oublions pas que 2020 est l'année Beethoven, 250 ans et toutes ses dents à défaut des oreilles.