samedi 30 décembre 2017

Grosse frayeur

Le passage à LineageOS sur mes téléphones et tablettes est un succès. Non seulement ça marche bien, mais je n'ai plus aucune application qui ne me soit directement utile. Exit les Youtube, GMail et autres cochonneries. Le téléphone va vite, l'intervalle entre deux nécessaires rechargements a nettement augmenté, bref que du bonheur.

Mais ce con de téléphone a quand bien même failli me faire mourir tout à l'heure.

Pour une raison parfaitement légitime, j'ai activé un compte à rebours, chose que je n'avais pas encore faite depuis la migration vers Lineage. Rien de bien méchant a priori. Comme il se doit, je me suis ensuite plongé dans un dossier, confiant que l'alarme du compte à rebours me tirera de ma concentration le moment venu.

Je peux dire que ça a marché. J'avais totalement oublié jusqu'à l'existence de l'alarme lorsqu'elle a sonné. J'étais en train de creuser un problème chiant de clés de chiffrement mal utilisées, et voilà qu'un coq se met à me chanter dans les oreilles au volume maximal du téléphone.

J'en ai eu comme un raté cardiaque.

Et j'ai changé la sonnerie du compte à rebours pour quelque chose de plus calme.

mardi 19 décembre 2017

La souris passe à gauche

Dans mon [précédent billet], je relatais mon passage à un clavier bépo, pour des raisons ergonomiques sous-tendues par un besoin médical. En illustrant mes propos avec différentes photos, dont la suivante :

Clavier vierge

Lire la suite...

dimanche 10 décembre 2017

C'est l'escalade... mais jusqu'où ?

Nous l'entendons dire, sans jamais être convaincus que cela s'applique aussi à nous-même : nous sommes bien peu de choses. Souvent, c'est à l'occasion d'un décès ou, parfois, d'un accident. Mais ce peut être en cas de maladie ou autre, sans conséquences forcément fatales. En ce qui me concerne, c'est seulement une tendinite aigüe la maladie du clavier du bras droit, depuis plus d'un an parce que j'aime quand ça dure. Je ne vous ferai pas la description, somme toute peu intéressante, de mes douleurs. Toutefois, ce handicap m'a amené à une réflexion quant à l'ergonomie de mes postes de travail.

Lire la suite...

mercredi 8 février 2017

Rien ne vaut les tests

Nos maisons et appartements sont, c'est maintenant obligatoire, équipés de détecteurs de fumée. L'objectif, louable, est d'éviter les incendies ou de minimiser leurs conséquences. Cependant, pour des bidules qui coûtent une poignée d'euros et sont supposés améliorer notre sécurité, la question est toujours la même : est-ce que ça marche vraiment ? Les étiquettes d'homologation, c'est bien gentil, mais cela ne me suffit pas toujours.

Lire la suite...

vendredi 27 janvier 2017

Reconstitution fidèle

Vous connaissez peut-être la blague (qui souvent évoque des voisins de notre beau pays) : accident de bus là-bas, 64 morts : 32 lors de l'accident, 32 lors de la reconstitution. Je viens de faire presque pareil, avec des conséquences bien moindres quand même.

Lire la suite...

dimanche 4 décembre 2016

Y'a des périodes comme ça...

La dizaine de jours qui vient de s'écouler s'est révélée vraiment pourrie, malgré une météo fraîche mais ensoleillée. Tout a commencé vendredi par la visite d'une amie de ma très chère épouse.

Lire la suite...

mercredi 7 septembre 2016

C'est peu de chose qu'un nom

Suite au mariage, j'ai accolé le nom de mon épouse au mien, comme c'est possible pour les hommes depuis quelques années. Et cela m'occasionne de temps à autre des remarques quant à ce changement d'état civil de nom d'usage. Ces remarques sont très marquées par le genre de la personne qui les fait.

Lire la suite...

samedi 9 juillet 2016

En Russie, y'a pas que de la vodka

Ma très chère épouse, de retour d'un bref séjour à Saint Pétersbourg, m'a ramené une bouteille d'une boisson que j'affectionne particulièrement. Le nom russe est тархун, qui signifie estragon. Vous l'aurez compris, il s'agit d'une boisson à l'estragon.

Même si la version industrielle qu'elle a ramené est loin des versions artisanales que l'on pouvait boire dans les cafés de Saint-Pétersbourg (et d'ailleurs, je suppose), j'ai savouré ma boisson jusqu'à la dernière goutte.

mardi 5 juillet 2016

L'art est une arme de construction massive

Je connais très indirectement[1] l'une des personnes qui est derrière ce projet, mais je trouve le résultat très intéressant.

Dans ma lointaine jeunesse, il y avait une émission télévisée qui se nommait du tac au tac (si ma mémoire ne part pas trop en vrille), basée exactement sur le même principe : plusieurs dessinateurs qui enchaînent chacun sur le dessin d'un autre.

J'ai commandé plusieurs exemplaires du résultat, auprès de la LDH (http://boutique.ldh-france.org, si vous voulez y aller).

Note

[1] C'est le neveu de l'une de mes belles soeurs, et je ne l'ai rencontré qu'une seule fois il y a bien vingt ans.

jeudi 16 juin 2016

Ca prend du temps, mais on y arrive !

La lucidité m'oblige à reconnaître que je n'y suis probablement pas pour grand chose, mais il me plaît d'y croire un peu quand même, d'où la classification dans les petits bonheurs. Parce que faire changer un imprimé administratif, c'est quand même pas rien...

Lire la suite...

- page 1 de 28