Copain (iwak 25)

C'est probablement très régional : notre petite-fille n'a ni copain, ni copine, mais des coupains et coupines. La prononciation est bien claire, ce n'est pas une interprétation de nos oreilles d'adultes.