Le cheval rouge

Ce livre, écrit par Eugénio Corti, évoque une quarantaine d'années de l'histoire de notre voisin italien, en commençant un peu avant la seconde guerre mondiale. Il s'agit d'un ouvrage épais, voire massif (1400 pages, quand même). Malgré cette taille pour le moins imposante, il se lit très bien - et apporte une vision que l'on ne connaît que peu, celle des soldats italiens engagés aux côtés des allemands dans la campagne de Russie.

J'ai déjà lu « Canal Mussolini », qui offre une vision intéressante de la montée et de la chute du fascisme en Italie. « Le cheval rouge » présente un panorama plus large, tant dans le temps que dans les sujets abordés.

Il me reste à trouver l'équivalent pour l'Espagne. J'ignore si des ouvrages semblables (couvrant la guerre civile et le franquisme) existent. Il y a bien Paracuellos, de Carlos Gimenez, mais c'est clairement dans un registre différent.

Commentaires

1. Le dimanche 4 octobre 2020, 19:24 par Kozlika

La variété des sujets d'intérêt des gens qui m'intéressent est inépuisable (et j'adore ça).

2. Le dimanche 4 octobre 2020, 22:29 par Nuits de Chine

Kozlika : c'est l'un des grands intérêts des blogs. J'ai découvert, au travers de notes ou commentaires, des gens et des sujets que je n'aurai jamais croisés sinon.

3. Le lundi 5 octobre 2020, 03:59 par Kozlika

On est bien d’accord.

4. Le mercredi 7 octobre 2020, 01:52 par Pablo

Eh bien, il y a cette hexalogie de la romancière Almudena Grandes (Madrid, 1960 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Almud... ) appelée « Épisodes d'une guerre interminable » ( https://es.wikipedia.org/wiki/Episo... ), sur la guerre civile et l'après-guerre, justement, dont elle a déjà publié cinq ouvrages (les quatre premiers déjà traduits en français) :

Inés y la alegría (2010), 736p. - en français Inès et la joie (JC Lattès, 2012) ;

El lector de Julio Verne (2012), 424p. - en français Le Lecteur de Jules Verne (JC Lattès, 2013) ;

Las tres bodas de Manolita (2014), 768p. - en français Les Trois Mariages de Manolita (JC Lattès, 2016) ;

Los pacientes del doctor García (2017), 708p. - en français Les patients du docteur Garcia (JC Lattès, 2020) ;

La madre de Frankenstein (2020), 558p.

(Un peu plus de détails sur chacun de ces romans, en suivant les liens de l'article sur Almudena Grandes dans Wikipédia en espagnol : https://es.wikipedia.org/wiki/Almud... ).

J'avoue que je n'en ai lu aucun, mais l'autrice est très réputée, et ses livres sont de véritables best sellers.

Sinon, Paracuellos s'écrit avec un seul « c » — c'est une commune voisine du quartier de l'Est de Madrid où j'habite :-)

5. Le mercredi 7 octobre 2020, 09:06 par Pablo

J'avais oublié ! Et je m'en suis souvenu parce qu'aujourd'hui 7 octobre c'est l'anniversaire de sa naissance : JUAN BENET1927-1993), un des grands auteurs espagnols de la deuxième moitié du XXe siècle, dont j'ai lu pas mal ce romans et de collections de récits et d'essais, mais malheureusement pas sa DODÉCAlogie (!!!) sur la guerre civile espagnole (qui a été traduite en français) :

Herrumbrosas lanzas (Alfaguara, Madrid, 1998), compilación de las siguientes partes más una inédita:
Herrumbrosas lanzas I-VI (Alfaguara, Madrid, 1983)
Herrumbrosas lanzas VII (Alfaguara, Madrid, 1985)
Herrumbrosas lanzas VIII-XII (Alfaguara, Madrid, 1986)
Source : https://es.wikipedia.org/wiki/Juan_...

Lances rouillées, traduit par Claude Murcia, Albi, éditions Passage du Nord-Ouest, 2010 (ISBN 978-2-914834-41-4) 684p. en un seul volume.
Source : https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Jua...

Cf. : https://www.lemonde.fr/livres/artic...

Tiens, maintenant j'ai vraiment envie de le lire (davantage que les 4000 pages d' Almudena Grandes) !!!!

6. Le mercredi 7 octobre 2020, 09:09 par Pablo

¹ et de collections de récits et d'essais →et de recueils de nouvelles et d'essais…

7. Le mercredi 7 octobre 2020, 09:23 par Pablo

En fait, la série de romans de Grandes est située chronologiquement dans les années qui ont suivi la guerre civile espagnole 1936-1939, quoique elle contienne sans doute des références à la guerre… ; tandis que les "Lancés rouillées" de Benet se passent en 36-39. Je ne vais pas aller jusqu'à dire qu'une œuvre est le complément de l'autre, parce que les styles littéraires des deux auteurs sont très différents, mais…

8. Le mercredi 7 octobre 2020, 13:08 par Nuits de Chine

Pablo : merci pour ces références. Ça va me faire de la lecture... Faute sur Paracuellos corrigée.