Zen

En écoutant la radio, il y a quelques temps, j'ai entendu une phrase qui, si ma mémoire ne me fait pas faux bond, est de Philippe Pozzo di Borgo[1]. Il y parlait du bonheur dans la frugalité.

Nous sommes en permanence saturés de sollicitations pour changer, qui vont généralement dans le sens du toujours plus : plus beau, plus jeune, plus sexy, plus puissant. Ces attitudes de consommation forcenée déteignent parfois sur nos relations, qui peuvent en devenir plus superficielles car toujours inscrites dans l'instant et la satisfaction immédiate.

On peut acheter ou consommer sur une impulsion. Mais on ne construit rien sans patience ni temps.

Savoir apprécier pleinement ce que l'on a, plutôt que convoiter ce que l'on n'a pas. Ce sont certains des premiers pas vers une vie plus zen.

Note

[1] Dont le livre Le Second Souffle est devenu Intouchables au cinéma.

Commentaires

1. Le samedi 8 février 2014, 11:24 par Gilsoub

Le problème est que comme tout dans notre société de consommation, le "zen" est devenus une marchandise commercialisable !

2. Le dimanche 9 février 2014, 20:25 par Nuits de Chine

Gilsoub : c'est malheureusement vrai. Toutefois, il est permis d'espérer que certains évitent le piège du "zen commercial".