Ma petite entreprise

Malgré la crise, je ne me porte pas trop mal.

C'est difficile, entre autre parce que certains concurrents, avec nettement plus de charges fixes que moi, baissent significativement leurs tarifs. Plusieurs de mes clients m'ont ainsi quitté, non pas définitivement, mais tant que ces casseurs de prix existent. Après, ils m'ont assuré qu'ils reviendront me voir.

J'ai déjà vécu une période semblable, et la plupart des clients qui m'avaient ainsi préféré des concurrents sont en effet revenus, après un ou deux ans. Nous verrons ce qu'il en sera cette fois-ci.