La novlangue a encore frappé

Ca se passe presque de commentaire...

Sachez vous ?

Non, je ne sais pas forcément qui accède à mes locaux. Par contre je connais au moins une personne qui n'accède pas à son Bescherelle.