Jour avec, jour sans...

Aujourd'hui, ce fut sans. Pourtant, la matinée avait bien commencé.
Rendez-vous chez un client, je me suis donc fait beau. Enfin, encore plus beau que d'habitude, ce qui est déjà plutôt pas mal (merci, mes chevilles vont bien). La panoplie est classique, veste d'un profond bleu nuit, pantalon bleu, chemise rouge sang (pour le contraste) et chaussettes assorties, cravate. Rien de bien extraordinaire (si ce n'est que tout ça me va 'achtement bien, mais c'est une autre histoire).
Réunion avec le client, on bosse, blablabla. No problémo. Pause, on sort prendre un café, pour moi ce sera une barre chocolatée merci et zut je la laisse tomber par terre. Ni une ni deux, je n'attends pas qu'une bonne âme la ramasse pour moi, je me baisse comme un type hyper-souple peut se baisser, c'est-à-dire (presque) sans plier les jambes.
Et j'entends un bruit de tissu qui se déchire. Discret, certes, mais je me rends bien compte que mon pantalon (patiné par des années de bons et loyaux services, je l'avoue) vient de se déchirer. Juste au niveau du bas du dos, enfin non un tout petit peu plus bas j'vais pas vous faire un dessin quand même ?
Je me redresse rapidement, faisant comme si de rien n'était. J'ai la même sensation que celui qui, espérant faire un vent léger, largue une épouvantable caisse ultra-sonore qui fait trembler les vitres.
Personne ne me regarde en se roulant de rire par terre, la chance est avec moi. Hop, je m'éclipse vers les toilettes pour mesurer l'ampleur des dégats. 5 bons centimètres. Presque invisibles à mon avis, mais faut pas tenter le diable non plus.
Je vous garantis que faire une présentation (avec vidéo projecteur et tableau blanc) quand on ne peut pas/veut pas tourner le dos à l'assemblée, c'est pas trivial. Parce qu'écrire sur le tableau sans se retourner... bonjour les contorsions des bras.
C'est sans aucun doute d'un incident comme celui-ci qu'est né le style des portraits égyptiens.

Commentaires

1. Le lundi 15 décembre 2003, 23:23 par Lilalique
LOL
2. Le mardi 16 décembre 2003, 13:58 par [Inconnu]
:D c'est pas drôle tout ça!
3. Le mardi 16 décembre 2003, 14:58 par [Inconnu]
xj j'en pleure de rire ! non je ne me moque pas ! mais bon quand même ton autodérision et cette façon si particulière que tu as d'expliquer les choses c'est vraiment trop drôle... merci pour ces éclats de rire... si je suis virée ca sera de TA faute :p
4. Le mardi 16 décembre 2003, 15:40 par [Inconnu]
ginto > Ouais alors là, hein, si tu te fais virer de là où que tu es, c'est que t'es partie avec les fonds secrets du syndicat ou un truc comme ça. Sinon, c'est pas possib'. Je veux bien être responsable (mais pas coupable) à la seule condition que tu me files tout l'argent.
5. Le mercredi 17 décembre 2003, 16:50 par [Inconnu]
:>>>>>
et voilà ! pliée de rire devant mon pc et le regard hagard de mes collaborateurs ) c malin !
6. Le jeudi 18 décembre 2003, 11:16 par [Inconnu]
xiao> "non nous ne sommes pas des voleurs".. enfin... pas tous... pas moi ! quant à la rançon, bah c'est du zoli d'extroquer sa pauvre petite paye à une pauvre petite simili-agent-de l'état...
Pfff james n'est plus ce qu'il était !...
7. Le jeudi 18 décembre 2003, 11:30 par [Inconnu]
ginto> j'avoue, c'est la fin de la semaine et de l'année, petite baisse de pression. James va se refaire une santé.
8. Le jeudi 18 décembre 2003, 11:35 par [Inconnu]
Et un pantalon sinon il va garder son joli profil...
9. Le jeudi 18 décembre 2003, 11:48 par [Inconnu]
heure_bleue> Le pantalon est déjà réparé, ça traîne pas chez moi.
10. Le mercredi 24 décembre 2003, 00:37 par [Inconnu]
Mdr
J'imagine ta tête si qqun arrive par derrière...