Tout le monde aux abris !

Ce matin, sortant de chez moi, dûment harnaché pour une journée de travail (ie costume, cravate, la totale quoi), je me fais alpaguer par un voisin. Rien de bien particulier, dans notre petit village nous causons entre voisins, de choses et d'autres (ça peut paraître surprenant, voire même carrément rétrograde aux gens modernes des grandes villes, mais c'est ainsi; les provinciaux, qui tout un chacun le sait sont limite néhandertaliens attardés, se causent entre voisins).
Bref, le sujet n'est pas là. Nous devisions donc tranquillement dans la rue lorsque...
Vzzzz plaf.
A quelques centimètres de moi, atterrit brutalement une sorte de grosse motte de terre, bouse de vache pas complètement digérée, un bidule comme ça.
Surprenant. Il s'en est fallu de peu que je ne prenne tout sur la tête (évidemment, mon voisin n'a rien eu, pas même trois grains de poussière). Mon voisin et moi nous regardons, et éclatons de rire. Mieux vaut en rire, d'ailleurs.
A ma connaissance, les vaches ne volent pas (quoi que la meuh, peut-être, durant ses cours de moto ?). Il n'y a pas non plus de médiévalistes enragés en train de tester une catapulte dans le coin. Ni même de manifestation d'agriculteurs déverseurs de tombereaux de fumier. Nous étions dans la rue, entourés de maisons normales, même pas hantées.
Matérialisation spontanée de bouses de vaches au-dessus de ma tête ? Ca pourrait pas être, chais pas moi, des liasses de billets de 500 euros à la place ?

Commentaires

1. Le mercredi 3 décembre 2003, 21:24 par [Inconnu]
n'y aurait-il pas un avion de ligne qui serait passé 8 secondes plus tôt? Je te laisse imaginer où part le contenu des toilettes quand on tire la chasse en avion...
2. Le jeudi 4 décembre 2003, 10:08 par [Inconnu]
Mouais... ça tient plus de la légende urbaine que de la réalité, le coup des toilettes d'avion. En outre, ça n'explique pas très bien la présence de fibres végétales longues, style paille, dans le paquet qui a si opportunément chu à mes pieds.
-- xj
3. Le jeudi 4 décembre 2003, 16:27 par [Inconnu]
parce qu'en plus tu as été analyser tout ca ?? et dans ton village-merveilleux-ou-tout-le-monde-s'aime, y'en aurait pas un (genre celui a qui t'essaie vainement de piquer sa caisse 2 matins sur 3) qui t'en voudrais ? même un tout p'ti peu ? allez...??? nan ?
bon ché pas alors ! dsl ! a paris il pleut pas de bouses...
4. Le samedi 6 décembre 2003, 00:59 par [Inconnu]
ouais, c'est peut-être un voisin malveillant! fait gaffe, ta ligne est sûrement sur écoute...
5. Le dimanche 7 décembre 2003, 20:54 par [Inconnu]
T'es sur qu'une vache ca vole pas? J'ai entendu dire qu'il y avait des nids de vaches et qu'elles prolifèrent au moment de la reproduction des platanes qui traversent les routes les nuits d'hiver.
Fait froid hein? Mes neuronnes gèlent... )
6. Le dimanche 7 décembre 2003, 22:11 par [Inconnu]
Après enquête, l'objet a été identifié ainsi que son auteur. Il s'agit d'un nid d'hirondelles, qui était précédemment accroché sous l'avancée de mon toit. Et qui, humidité, âge et vent aidant, s'est détaché au mauvais moment.
Au printemps prochain, les zirondelles seront bien embêtées.
-- xj