mardi 13 novembre 2007

Les visiteurs du matin

Depuis quelques jours, dans mon salon, j'entendais de drôles de bruits, genre scritch-scritch-scritch. Or, il s'avère que je suis très curieux quant à ce qui se passe chez moi, surtout quand cela occasionne d'étranges manifestations sonores.

L'origine fut plus difficile à identifier que les fois précédentes (un oiseau coincé dans un carton et un escargot collé sous une bûchette que j'avais rentrée de l'abri du bois). Le son venait clairement d'un endroit représentant moins de trois mètres carrés et, chose rare en ma demeure, facile à vider totalement de tout meuble ou pile de bouquins sur le sol. Ce que je fis, sans trouver la source, qui continuait occasionnellement à scritch-scritcher. Un poltergeist ?

Finalement, en ouvrant la fenêtre pour regarder le thermomètre extérieur, j'ai trouvé. Dans la rainure de collecte et d'évacutation de l'humidité se trouvait un petit lézard, probablement entré par l'orifice d'évacuation de ladite humidité. Et bien incapable de retrouver la sortie, d'où un état d'inquiétude et d'agitation générateur des sons qui m'ont alerté.

La chasse fut épique, car ces bestioles, ça cavale vite. Mais, et là le bricolage du week-end (ponçage de plâtre, avec très importante production de poussière ultra-fine) s'est révélé bénéfique : l'impétrant est entré sur une zone que je n'avais que partiellement nettoyée, et les pastilles anti-dérapantes de ses doigts n'ont rien pu faire. Si vous connaissez l'un des nombreux gags de Gaston Lagaffe au sujet de la cire-qui-ne-glisse-pas, l'effet fut le même : zip zip zip, on pédale comme un fou mais on n'avance pas d'un millimètre.

Voilà mon visiteur :

Y'a un lézard

Je rassure les âmes sensibles. L'utilisation d'un sachet était la solution la plus simple pour attraper sans le blesser ce visiteur inattendu. Il n'y est resté que le temps de la photo, et il s'ébat tranquillement dans mon jardin maintenant.

lundi 7 mai 2007

Il voit des dragons partout

Toute personne ayant déménagé sait qu'il s'agit d'une opération pleine de surprises. Je ne parle pas de la facture des déménageurs, qui n'a rien à envier au moteur à improbabilité de Zaphod Beeblebrox (Zappy Bibici en français je crois), ni des surprises dans le nouveau lieu de résidence, auprès desquelles Resident Evil ressemble à une aimable sortie de boy-scouts. Non, je parle de ce que l'on découvre ou retrouve, avec honte ou plaisir, au fond des placards. Et quand c'est votre mère qui déménage, il y a des trucs qui ressortent, comme ça, dont on n'avait jamais entendu parler.

Lire la suite...

samedi 24 mars 2007

Un p'tit coup de main siouplé

Sur la première semaine d'avril, je vais faire un aller-retour express sur Paris histoire de "déménager" ma mère, ou plus exactement de récupérer diverses affaires qui sont chez elle et qui me reviennent. Voyage express en camionnette, sur trois jours; bien qu'il faille se taper l'aller-retour ça coûte quand même moitié moins cher qu'un déménageur. Mais se pose l'épineux problème de la main d'oeuvre.

Lire la suite...

dimanche 18 mars 2007

Rien de mieux qu'un peu de stress

Je vais rarement dans des trocs et autres brocantes. Pas que ça me soit impossible, juste qu'il n'y en a guère dans mon p'tit bled ou alentours (il faut aller à la Grande Ville), et que je n'ai pas trop la fibre à chiner. Toutefois, l'occasion peut faire le larron.

Lire la suite...

vendredi 24 novembre 2006

Le meilleur, c'est quand on monte l'escalier

Je crois que cette citation, utilisée dans un contexte totalement différent, est de Michel Simon[1] Clémenceau me souffle-t-on dans l'oreillette.

Notes

[1] Il parlait de ses relations avec de gentes dames aux élans tarifés, ça ne sera pas le cas pour cette note, je vous rassure (ou je vous désole, c'est selon).

Lire la suite...

lundi 20 novembre 2006

Et la lumière fut...

Je vous épargne le fiat lux utilisé déjà deux fois et demi. Ne vous méprenez pas, l'intention y est.
D'aucuns, âmes aux conceptions simplistes, vous diront que pour bricoler l'électricité, il faut, outre une saine prudence et un disjoncteur en état de marche, un tournevis, peut-être une pince à dénuder, et guère plus. Ces âmes égarées sont encore bien loin de la Voie, qui seule mène à la félicité. Elles ignorent tout du Bricolage Extrême, apanage et fierté de votre Humble Serviteur. Les pôvres, si elles savaient ce à côté de quoi elles passent...

Lire la suite...

vendredi 3 novembre 2006

Pour Samantdi...

Ne pouvant décemment laisser une aussi éminente consoeur de blog grelotter chez elle...

Lire la suite...

mercredi 25 octobre 2006

Décorations

Suite à la note présentant ma dernière acquisition en matière de déco intérieure, quelques visiteurs m'ont demandé si j'avais d'autres tableaux du même auteur.

Lire la suite...

mardi 13 juin 2006

Livraison

Bien qu'il fasse dans les 30 degrés actuellement, il faut penser à la période froide et au chauffage. Je viens donc de me faire livrer 2.76 tonnes de bois, de belles bûches qui promettent d'au moins aussi belles flambées.

Lire la suite...

vendredi 28 avril 2006

Faut encourager les artistes

Malgré des capacités artistiques au raz des pâquerettes (de surcroît du côté des racines), je me soucie un peu de la décoration de mon intérieur. Parce qu'après tout, ben tant qu'à faire si ça pouvait être joli, enfin moins moche qu'actuellement, ça ne serait pas forcément une mauvaise idée.

Lire la suite...

- page 2 de 3 -