Ca prend du temps, mais on y arrive !

La lucidité m'oblige à reconnaître que je n'y suis probablement pas pour grand chose, mais il me plaît d'y croire un peu quand même, d'où la classification dans les petits bonheurs. Parce que faire changer un imprimé administratif, c'est quand même pas rien...

Suite à mon mariage, j'ai accolé le nom de ma CeT au mien. J'utilise ce nom d'usage partout, y compris sur mes cartes de visite, signatures de messages, etc. Il y a plusieurs raisons à cela, dont deux sont vraiment au-dessus du lot :

  • égalité des genres. Y'a pas de raisons que l'une change de nom et pas l'autre. Comme c'eût été un beau bordel que nous prenions chacun le nom de l'autre, nous avons accolé nos deux noms
  • mode chieur personnel. Mon nom de naissance est long, le nom de mon épouse aussi, la combinaison des deux ne tient que rarement dans les cases des divers imprimés que l'on remplit à longueur d'année. Ca me permet de râler comme un putois dès lors qu'un quelconque se permet de tronquer mon nom.

Il y a aussi l'agrément non négligeable de rappeler, sur les mêmes imprimés, que la ligne nom de jeune fille est déplacée en ce qui me concerne. Je biffe toujours, je rature et j'entoure s'il y a la place.

Sans aucun effet apparent, mais patience et longueur de temps gna gna gna.

Il y a deux jours, je télécharge l'un des imprimés administratifs que je rature annuellement, et...

Nom d'usage et nom de naissance

Merdre. Je ne vais pas pouvoir biffer rageusement certaines mentions.

Bravo à ceux qui sont derrière cette correction. Il est plus que temps, cette possibilité existant pour les hommes (sauf erreur) depuis 2004.