Ascii 7, quand tu nous tiens

C'est l'époque malheureuse du règlement de diverses taxes, dont celles liées à la nécessité pour le commun des mortels de se loger. Pour rester cohérent avec le souhait de voir les gaspillagesdépenses de l'état baisser, je télé-règle la taxe foncière.

Sauf que voilà... (cliquez sur l'image pour la voir complètement)

Pas de caractères accentués dans les noms !

Ce n'est qu'un petit détail, mais si le nom n'est pas uniquement composé de caractères ASCII 7 (pas d'accent, de cédille ou autre), ça ne passe pas. Les François, Frédéric et autres Aurélie peuvent se consoler en payant par courrier postal, ou en tolérant que leur prénom soit modifié. Il en est de même pour les noms (de famille ou d'entreprise).

Cela explique peut-être pourquoi M. Thévenoud (notez l'accent sur le premier E) en est arrivé à développer une phobie administrative. Il voulait en réaliter tout faire correctement, mais ne pouvait se résoudre[1] à voir son nom odieusement altéré par des informaticiens qui ont oublié une partie de leur langue.

Note

[1] Ce que je comprends.