Impressions du Vietnam - baie d'Ha Long

Saut de puce vers l'est et la baie d'Ha Long, en passant par un ancien site historique.

Ca se confirme : la circulation au Vietnam, c'est un peu anarchique et quelque fois limite. Genre dépassement en triple file alors qu'un véhicule vient en face. Ca se passe bien[1], mais ça nous a provoqué quelques sueurs froides. Cela étant dit, puisque je rédige cette note, c'est que j'y ai survécu. La règle générale que nous avons pu déduire, après quelques centaines de kilomètres sur diverses routes, est qu'il y a deux sens de circulation, mais qu'ils peuvent être utilisés indifféremment par n'importe qui. Toutefois, un véhicule plus gros que vous, qui se trouverai sur son sens de circulation, a priorité sur vous.

Nous visitons Hoa Lu, première capitale du Vietnam indépendant, après 1000 années de domination chinoise, fondée vers 970 et des poussières. C'est relativement étrange : hormis les deux temples dédiés au roi et à sa reine[2], il ne reste rien. Sauf une grande place pavée de pierre qui, lorsqu'il fait 35 degrés, vous cuit son occidental en moins de temps qu'il n'en faut pour le bloguer. Sur le plan historique, c'est probablement intéressant. Sur un plan touristique, je suis plus réservé. Le temple dédié au roi est plutôt bien, celui de la reine et du général est en rénovation, et faire près de deux heures de route me paraît long pour tout cela. Dans le cadre d'un trajet allant plus vers le sud, pourquoi pas. Par rapport à notre séjour, je pense qu'il y aurait eu des utilisations plus pertinentes de cette presque demi-journée.

Hoa Lu, entrée du temple du roi

Difficile de passer au Vietnam sans faire le détour vers la baie d'Ha Long. Donc, baie d'Ha Long ce fut. Et.. heuuu... comment dire... ouais, c'est indéniablement joli, certainement unique, et totalement à voir. Mais le gros défaut de la baie d'Ha Long, ce sont les bateaux ou, pour ne pas généraliser à outrance, le gros défaut de notre visite de la baie d'Ha Long fut notre bateau et la vie à bord. Cabines confortables (absolument rien à redire sur ce point), équipage sympathique et compétent, mais tout est fait pour vous faire cracher votre argent.

Bateau de la baie d'Ha Long

La croisière est annoncée comme deux jours et une nuit, faut quand même pas se foutre de notre gueule, ce ne sont que deux demi-journées séparées par une nuit à bord. Sur ces deux demi-journées, on mange quatre fois (pas trop mal, sauf le petit-déjeuner qui est ridiculement limité à presque rien au-delà d'un thé ou café). Lors des repas, aucune boisson, pas même de l'eau, n'est incluse[3]. Enfin, la seconde demi-journée est pour la plus grande partie consacrée à attendre dans le bateau, alors que celui-ci est revenu au port. Nous ne pouvons même pas aller dans les cabines (qui doivent être nettoyées pour les passagers suivants), et aucune activité n'est proposée (à part boire des boissons payantes). J'en sors très modérément satisfait.

Quelques échanges avec d'autres touristes m'ont permis d'apprendre que ces difficultés ne sont pas intrinsèquement liées au croisiériste choisi.

Baie d'Ha Long

Bref, la baie d'Ha Long, c'est très beau. C'est aussi un piège-à-touristes de première classe.

Notes

[1] Tout est relatif : environ 10000 morts par an d'après notre guide.

[2] Et au général qui, d'après certaines légendes, a aidé la reine à trépasser son mari pour ensuite batifoler avec la dite reine.

[3] Dans tous les hôtels où nous avons séjourné, deux bouteilles d'eau sont offertes par jour. Ca ne paraît rien, mais c'est vite appréciable dans un pays où l'on sue quand même pas mal.