Joie

L'héritier a, comme toujours, marqué mon anniversaire (en retard) à sa façon.

Bon, c'était y'a à peu près un mois, mais vu que t'en as connu plein, des mois, ça doit pas représenter grand chose, hein ? (ça fait à peine une erreur de 0.15%)

Joie indicible de constater que bon sang ne saurait mentir. L'humour caustique reste dans la famille.

Commentaires

1. Le lundi 15 juin 2015, 18:03 par Olivier

Cela permet au moins de se faire une idée du nombre de bougies à prévoir pour l'an prochain :)

Bon anniversaire.