Peterhof

De Peterhof, il ne reste plus que le ciel. Il paraît que c'est ce qu'on dit les soldats soviétiques lorsque, après près de 900 jours de siège de Saint-Pétersbourg (Léningrad en ce temps) et d'occupation de Peterhof par les troupes allemandes, ils ont repris le terrain.

Cela fait 70 ans que l'Union Soviétique d'abord, la Russie ensuite, reconstruit patiemment cet extraordinaire palais et ses parcs. On ne voit plus aucune trace évidente des outrages de la guerre, même s'il est probable qu'il en reste, cachés au public. Quand on voit ce que c'est aujourd'hui, par rapport à l'état au sortir de la seconde guerre mondiale, on ne peut qu'être écrasé de la somme monstrueuse d'efforts qu'il a fallu faire.

Peterhof, aujourd'hui, c'est ça.

Peterhof

En 1945, c'était ça.