36/366 : plaque de rue

J'ai toujours beaucoup de mal à comprendre que les plaques de rues soient parfois si peu visibles - lorsqu'elles ne sont pas inexistantes à certains carrefours. A croire que les municipalités s'imaginent qu'elles sont inutiles. C'est ainsi que l'on se retrouve à tourner désespérément dans un quartier, en sachant que l'on est vraiment pas loin de l'objectif mais sans réussir à y arriver. Mon allergie au GPS n'arrangeant rien, évidemment, à cet état.

Commentaires

1. Le mardi 24 avril 2012, 22:56 par Ardalia

Venant de la région parisienne, j'ai été très surprise de la ladrerie de cette signalisation. Je n'en revenais pas de constater une plaque de rue unique et, surtout, à un seul bout de la rue !

2. Le mardi 24 avril 2012, 23:39 par Nuits de Chine

Ardalia : es-tu sûre qu'en région parisienne les plaques de rues sont plus nombreuses ? A Paris même peut-être, mais ailleurs je n'en jurerai pas. Me déplaçant très peu en voiture sur la région parisienne, j'avoue ne pas m'être rendu compte de la situation.