27/366 : moment de solitude

Il y a deux semaines, un de mes étudiants s'est plaint de la note particulièrement faible que je lui ai donnée. Je ne modifie jamais les notes d'un partiel, quelles que soient les raisons avancées par les étudiants, sauf si je me suis trompé (oubli de noter une question, ce genre de trucs).

Là, j'avais simplement oublié de reporter sa note d'écrit dans mon total. Une fois cela fait, le résultat pour l'étudiant a été significativement meilleur.

Pas l'air d'un con, le prof, dans l'affaire.