13/366 : jour en trop

Peut-on considérer qu'un jour de plus est un jour en trop ? Il m'est facile d'imaginer quelques situations où cela pourrait être vrai, par exemple si l'on est condamné à lire du BHL jusqu'à ce que mort s'ensuive. Là, sans conteste, un jour de plus ne serait-ce qu'une fois tous les quatre ans serait forcément un jour en trop[1].

Mais dans la vraie vie, ça veut dire quoi, un jour en trop ?

Notes

[1] D'un autre côté, pour devoir purger une telle peine, il faut vraiment avoir fait quelque chose d'absolument horrible.