Là, c'est peut-être pousser le bouchon un peu loin

S'il est une critique dont je ne me défends nullement, c'est celle portant sur l'entretien du jardin. J'aime bien mon jardin, c'est sympathique, mais je n'aime pas jardiner. Chance, ma CeT adore jardiner, du moins pour faire les plantations et voir tout ça pousser. Toutefois, comme bien souvent, la tonte me retombe dessus, tout comme la taille des rosiers. Autant dire que nous avons quelques divergences, qui n'en deviennent cependant pas des disputes.

Avec la succession de jours pluvieux et très beaux que nous avons connue depuis quelques semaines, ça a poussé à tout va dans le jardin. Je me suis farci la taille des rosiers, qui en avaient bien besoin je le concède. Par contre, la tondeuse est toujours dans son abri d'hiver et devrait y rester encore quelque temps. Même si l'herbe atteint une hauteur respectable, les chats du voisinage s'y cachent sans trop de difficultés.

Ma CeT vient d'innover. Elle m'a envoyé la police municipale, dont j'ai reçu la visite hier pour me demander de débroussailler le jardin, afin de conserver au quartier son aspect sympathique, rural mais organisé.

Vachement fort.

Commentaires

1. Le vendredi 22 avril 2011, 12:15 par Spica

Oo

2. Le vendredi 3 juin 2011, 13:29 par Nuits de Chine

Spica : c'est un bon résumé de ma réaction.