Une brève en passant

Pendant qu'il conduisait[1], l'Héritier a fait une réflexion intéressante sur les limitations de vitesses imposées aux jeunes conducteurs.

C'est compréhensible qu'un conducteur novice doive rouler un peu moins vite. Mais comme il n'est pas possible de flasher spécifiquement un jeune conducteur en excès de vitesse, pour peu qu'il reste en-deçà de la limitation normale de vitesse, ça l'habitue à faire de petits excès de vitesse. Habitude dont il ne se départira pas une fois ses trois années probatoires passées.

Notes

[1] La conduite accompagnée, une fois les premières émotions passées, c'est sympa. Chauffeur gratuit, servéable et corvéable à merci, sobre comme un chameau et poli. Que demander de plus ?

Commentaires

1. Le mardi 17 août 2010, 11:42 par Gertrude

Amen.