Erreur de la banque en votre faveur

Parmi les récriminations que de nombreux experts de justice font, celle qui occupe la première place est sans doute les délais de règlement de nos prestations. Je n'ai pas encore assez de recul pour pouvoir dire si elle est totalement justifiée, quelque peu exagérée ou simplement très dépendante des dits tribunaux. Pour le moment, le délai moyen que j'observe se situe entre deux et trois mois.

Avec parfois des exceptions. Peut-être était-ce en l'honneur de mon grand âge, fêté comme il se doit il y a quelques jours, peut-être pour une autre raison, toujours est-il que j'ai reçu un virement il y a une dizaine de jours pour une facture datant de décembre 2008. Diantre, direz-vous, presque 18 mois de délai de règlement, voilà qui n'est pas anodin. Ce n'est pas faux.

Sauf que cette facture m'avait déjà été réglée[1]. Je viens de passer une petite demie-heure, avec le régisseur du tribunal en question puis avec le service administratif régional, pour clarifier tout cela. C'est, vous vous en doutez, une erreur de leur part. C'était un beau cadeau d'anniversaire mais il me faut le rendre.

Tout me porte à croire, j'espère de façon erronée, que personne ne se serait aperçu de rien si je n'avais pas moi-même signalé le double paiement. Faire profil bas et la jouer surpris (dans le cas où l'erreur aurait été relevée ultérieurement par les services comptables de la Cour d'Appel) aurait pu être une stratégie, qui je le concède m'a effleuré l'esprit. Sauf que, dans le cas où l'erreur aurait été relevée ultérieurement, on aurait pu me reprocher de ne pas l'avoir signalée - et un expert de justice qui garde indûment de l'argent trop versé, ça pourrait faire mauvaise impression.

Ce n'est toutefois pas la crainte de la sanction qui m'a sauté à l'esprit lorsque je me suis demandé s'il fallait signaler l'erreur.

J'ai des réticences violentes à toucher de l'argent que je ne mérite pas[2]. Et surtout, le budget du ministère de la Justice étant ce qu'il est, cela signifiait qu'un autre expert devrait peut-être attendre encore un peu le règlement d'une ou plusieurs de ses factures.

J'ai toujours reproché à mes parents, sans jamais le leur avoir dit, de m'avoir inculqué une scrupuleuse honnêteté.

Notes

[1] Certes, en décembre 2009, soit donc avec 12 mois de délai.

[2] Raison pour laquelle je ne suis pas joueur.

Commentaires

1. Le mardi 18 mai 2010, 10:06 par PrincessH

C'est vrai, l'honnêteté scrupuleuse, c'est un peu fatigant, parfois.
En même temps, passé le malaise, ça stabilise bien les sols.