Qu'en des termes choisis ces choses-là sont dites...

Il m'a été demandé, dans le cadre d'une manifestation publique destinée aux lycéens, de parler de la protection des données personnelles sur Internet.

Vaste sujet, et je ne dispose que d'une grosse trentaine de minutes pour m'épancher. Autant dire que je reste assez général. J'ai pas mal réfléchi à la chute de ma présentation, et après moult cogitations c'est devenu

Faust et la damnation éternelle
(cliquez sur l'image pour la version originelle).

L'idée est de faire comprendre que la mise en ligne, directement ou non, d'informations parfois très privées n'est pas toujours une bonne idée. Surtout lorsque c'est en échange d'un service apparemment gratuit.