Fascinante Thémis

Il y a de cela quelques mois, un homme-en-bleu m'avait conseillé, si mon emploi du temps me le permettait, d'assister à quelques audiences correctionnelles ou d'assises, histoire de me familiariser avec le déroulement d'un procès.

S'il est un conseil que je peux transmettre à tous mes (deux ou trois) lecteurs, c'est celui-ci. Prenez un après-midi, et assistez à des audiences correctionnelles, qui ont lieu pratiquement tous les jours. C'est passionnant, pour peu que l'on soit détaché du procès en cours, ce qui devrait être votre cas si vous y allez en visiteur. Sans la moindre once péjorative, c'est un spectacle à voir, qui n'est que la partie visible (pour le public) du processus judiciaire.

Je me dis qu'il serait intéressant que tous les lycéens[1] assistent à une ou deux audiences au cours de leur scolarité, en parallèle avec des cours d'éducation civique. Cela rend tangible un certain nombre de points sur la Justice, les tribunaux et la faune un peu étrange qui y officie. Cela permet d'éviter que les seules expériences (presque) directes que l'on puisse avoir de la justice soient celles des télévisions, procès à grand spectacle et autres opérations qui, comme tout ce qui passe au filtre médiatique, déforment la réalité.

J'avais déjà un respect certain pour les différents acteurs de la justice, il en ressort accru - avocats, magistrats, procureurs, huissiers, greffiers sont servis égalitairement.

Un seul bémol.

Après quelques heures sur les bancs des salles d'audience de Toulouse, on en ressort convaincu que la torture a toujours cours dans notre beau pays.

Notes

[1] Pas les collégiens, il faut être un peu mur pour bien comprendre le pourquoi et le comment du fonctionnement d'un procès.