Je suis taquin

Ceux qui ont rencontré ma CeT savent que sa langue maternelle n'est pas le français. Si Elle maîtrise plutôt bien la conversation courante[1], jusqu'à des expressions vernaculaires qu'un charretier ne renierait pas, la syntaxe et la prononciation sont parfois ... artistiques, sans que cela ne gêne la compréhension[2]. Je corrige donc, avec douceur et amabilité, la prononciation et/ou la syntaxe de ma CeT.

Ce qui peut occasionner quelques surprises, tant on sait bien que se concentrer sur un point précis amène parfois à se relâcher par ailleurs.

Ainsi, le week-end dernier où nous faisions une brève escapade parisienne, nous sommes allés voir des amis un peu au-delà de Fontainebleau. Bien que Fontainebleau soit une belle ville, son nom ne nous fait guère frémir. "Fontaine", "eau", pas de difficulté particulière pour un francophone natif. Ce ne fut pas le cas de ma CeT, qui transforma sans vergogne Fontainebleau en Fontainebleue, en applatissant le "EAU" final. Ce nouveau nom est tout à fait intéressant, mais mes TOC n'ont pu que m'amener à corriger la prononciation. S'ensuivirent quelques minutes d'échanges "FontaineBLEAU" (de mon côté) suivi de "FontaineBLEUE" (du sien), CeT mettant toute son énergie à essayer de bien prononcer cette fichue syllabe conclusive. Après réduction du travail à la seule dernière syllabe, nous avons rapidement obtenu un "BLEAU" tout à fait honorable.

Il était temps de revenir au nom complet. Concentrée, arc-boutée sur cette ultime syllabe, CeT a rebaptisé la ville Onfbleteneau, avec une prononciation parfaite.

Notes

[1] Je rêve d'un jour aussi bien parler le russe qu'elle parle aujourd'hui le français, mais je crains que ça ne soit qu'un rêve.

[2] Ou alors il faut être une créature de mauvaise foi, ce qui pourrait bien être mon cas.

Commentaires

1. Le samedi 21 mars 2009, 15:53 par Ardalia

Bon je confesse, j'ai ri. Mais à la réflexion les sons "ainnblo", ce n'est pas évident à prononcer et effectivement "blo" ne parle pas à l'imagination. Peut-être en passant par blow? :)

Quand elle était petite, ma sœur ainée voulait visiter le château des P'tites Mains en l'Air... Saint Germain en Laye, à 5 ans, ça ne veut rien dire!
(So cute!)

2. Le samedi 21 mars 2009, 18:59 par samantdi

Quel moqueur celui-là !

Heureusement que je sais que ce petit accent de ta CetT te fait fondre... J'avoue avoir parfois du mal à mémoriser un nom de lieu, le dernier en date est le nom d'un joli village du Larzac : "La Couvertoirade" que j'ai souvent massacré avant de le retenir ...

3. Le dimanche 22 mars 2009, 15:53 par Nuits de Chine

Ardalia : c'est l'une des nombreuses difficultés des langues dites étrangères. Les sons à prononcer (et à entendre) ne sont pas toujours les mêmes, et ce qui semble évident pour l'un ne le sera pas pour l'autre.
Samantdi : bien sûr, c'est une très gentille moquerie. Et je dois souligner que CeT pique parfois de vraies crises de fou rire lorsque je m'essaye (sans grand succès) à parler russe.