Des hauts et des bas

La vie est pleine de contrastes : jour et nuit, chaud et froid, joie et tristesse.

Il y a un mois, jour pour jour, j'étais heureux. A tel point que j'en avais même parlé à mi-mot à quelques personnes - pour qui connaît ma légendaire prudence et discrétion en la matière, c'est un indice qui ne trompe pas. J'y ai vraiment cru, comme je n'ai jamais cru en aucune femme depuis plus de 20 ans.

Aujourd'hui, je viens d'annuler un voyage de six jours à Saint-Pétersbourg, que je prévoyais d'offrir afin de finir 2007 et pour commencer 2008 de façon exceptionnelle.

Je visiterai le musée de l'Ermitage une autre fois.

Commentaires

1. Le vendredi 2 novembre 2007, 09:56 par TarValanion

Arf... Mais ce n'est que partie remise!

2. Le vendredi 2 novembre 2007, 13:13 par samantdi d'humeur cavalière

Ah, les hommes !... Il fallait garder le voyage et changer de monture, voilà ce que j'en dis. Deux mois devant toi pour trouver une personne avec qui passer quelques jours agréables, c'est amplement suffisant.

Moi aussi j'ai voulu aller à Saint-Pétersbourg avec mon amoureux de l'époque, Monsieur Zyeubleux La Névrose, celui-ci ayant fait faux bond, je me suis envolée seule et ma foi, je ne regrette pas d'y être allée.

Le monde est plein de gens et la vie un peu trop courte pour attendre vingt ans de plus LA créature imaginaire de tes nos rêves.

3. Le vendredi 2 novembre 2007, 13:54 par Kozlika, d'humeur gemellaire

Moi chuis d'accord avec Samantdi.

Et pour le voyage aussi : garde ton projet, change-le de nature : voir St Petersbourg vaut le coup, avec ou sans Une-Particulière.

4. Le vendredi 2 novembre 2007, 14:20 par Saperli

oui, moi aussi, je pense que ce voyage te changerait les idées. Tout est possible du jour au lendemain, si tu veux bien croire en mon expérience.