On peut faire une pause, là, SVP ?

Je crois que Pagnol disait on sait qu'on vieillit quand on barre plus de noms dans son carnet d'adresses qu'on n'en rajoute. Mon bilan d'entrées/sorties est probablement encore positif, mais j'aimerai que vous fassiez tous un peu attention à vous.

C'est le quatrième enterrement d'une amie en deux ans, ça commence à me peser. Certes, la vie nous réserve des surprises qui ne sont pas qu'heureuses et tout ça. Quand bien même. Ca me ferait vachement plaisir que les prochaines obsèques auxquelles j'assiste soient dans trente ou quarante ans.

Commentaires

1. Le jeudi 12 juillet 2007, 18:06 par Kozlika

t'embrasse.

2. Le jeudi 12 juillet 2007, 18:39 par brol

Je te rassure quant à ma propre santé : je n'ai pas de cancer du poumon et j'ai découvert avec effarement être attaché à la vie...

Sinon, moi aussi, si je pouvais m'en passer (7 en quatre ans, dont un par assassinat), je n'en pleurerai que moins.

Avec toi.

3. Le jeudi 12 juillet 2007, 20:15 par TarValanion

Je ne compte pas mourir tout de suite.

4. Le vendredi 13 juillet 2007, 09:47 par Spica

A priori, j'ai pas prévu de partir pour l'instant, mais je te tiendrai au courant.

5. Le vendredi 13 juillet 2007, 10:17 par Madame Pas Contente

Je suis d'accord, les gens devraient pas avoir le droit de mourrir sans le consentement de leur entourage... (sauf ceux qui sont sur ma liste) En dehors de mes plaisanteries vaseuses, je t'envois tout mon soutien...

6. Le mercredi 18 juillet 2007, 01:24 par aleske

Condoléances, et courage ! Toutefois, ça va peut être paraitre un peu facile à dire vu que je n'ai pas eu à affronter de décès depuis quelques temps, mais pour ma part je prend chaque enterrement comme une sorte de défi. Défi à m'en remettre, défi à reconstruire le vide crée par la disparition de la personne en question, défi de continuer à vivre plus ou moins comme la personne qui vient de disparaitre aurait aimé qu'on continue à vivre. Ça aide à faire passer. Enfin, ça reste toujours difficile :/