Non aux expropriations sauvages !

Et en plus en plein hiver, c'est intolérable.
J'étais donc de retour d'un bref séjour parisien, et à peine entré dans mon antre foutoir immonde chez-moi, voilà-t-y pas que j'apprends que je vais en être partiellement dépossédé.

J'eus bien opposé une farouche résistance, mais lorsque ce sont les troupes d'élite de l'Empire qui vous amènent l'avis d'expropriation, on se sent léger[1]. Me voilà donc éjecté de mon coin-à-calligraphie, qui est devenu un chantier de construction stellaire.

Et ces fourbes n'ont pas tardé à polluer le secteur avec tout un tas de trucs bizarres, comme le montre la photo ci-dessous.
Chantier de l'Etoile Noire

En passant, vous remarquerez que le chef de chantier porte une tenue remarquablement similaire à celle du personnel de l'Etoile Noire et qu'il trône dans un fauteuil noir. Ca ne s'invente pas.

Mais les rebelles sauront défendre leur liberté. L'absence régulière du chef de chantier permettra probablement l'accidentelle disparition de pièces maîtresses, sans lesquelles la complétion de l'objet ne pourra être envisagée. J'en ris d'avance.

Note

[1] Je dois avouer ne peser guère plus lourd qu'un Ewok adulte.

Commentaires

1. Le samedi 6 janvier 2007, 23:41 par Madame Pas Contente

A 11 centimes d'euro LA pièce, moi ça me ferait mal d'en balancer... J'dis ça j'dis rien : je suis toujours du côté du lion ;-)

2. Le dimanche 7 janvier 2007, 13:23 par Nuits de Chine

Mme Pas Contente : qui a parlé de les jeter ? Juste les subtiliser et ne les restituer qu'au compte-goutte, histoire de faire enrager le chef de chantier.

3. Le lundi 8 janvier 2007, 09:50 par Anne

Donc la phase "colonisation de l'espace vital par les jouets de Noël", ça peut durer un certain temps. Tu fais bien de prévenir !

4. Le lundi 8 janvier 2007, 10:33 par Spica

Quelle mesquinerie ! Non, je rigole, c'est de bonne guerre... ;-)

5. Le lundi 8 janvier 2007, 14:11 par palpatine


** orgasme **

6. Le mardi 9 janvier 2007, 02:52 par Marchello

L'expropriation c'est sensée être fait seulement dans l'intérêt de la majorité. Une fois justifier, on doit s'y soumettre docilement pour la grande aventure collective. Tout sabotage du chantier dans le but de détruire,retarder, nuire ou compromettre le projet constitue un acte illicite passible de représaille à long terme. Mesdames, Messieurs considérez-vous comme étant avisés.

7. Le mardi 9 janvier 2007, 12:50 par Nuits de Chine

Anne : oui, et ce me semble être des colons particulièrement résistants et nombreux. Au secours !
Spica : à la guerre comme en amour, tout est permis.
Palpatine : un peu de retenue, que diable.
Marchello : cela signifie-t-il qu'il faut que je commence à stocker des sabres laser et des X-Wing, en attente les représailles impériales ?

8. Le mardi 9 janvier 2007, 21:41 par astra

Certes, certes, mais les Ewoks ont de la ressource !!!

9. Le mercredi 10 janvier 2007, 15:53 par Nuits de Chine

Astra : pour des ours en peluche, c'est indéniable.

10. Le jeudi 11 janvier 2007, 21:14 par Gertrude

Ah bravo, bravo, et dire qu'avec un dictionnaire ou un bon Racine, rien de ceci ne serait arrivé. Enfin bon. Les jeunes d'aujourd'hui, hein.

11. Le vendredi 12 janvier 2007, 09:36 par Nuits de Chine

Gertrude : je crains que de tels cadeaux n'aillent à l'encontre de l'affection que l'Héritier me porte.

12. Le samedi 13 janvier 2007, 23:28 par samantdi

je crains que de tels cadeaux n'aillent à l'encontre de l'affection que l'Héritier me porte :

Ah! Qu'en termes galants ces choses-là sont mises!