Fin de non-recevoir

Pour une fois, la Banque Populaire a rapidement répondu - à défaut, et c'est bien dommage, de répondre de façon pertinente de mon point de vue.
Voici la lettre reçue ce jour.

Direction financière
Un sigle
Une référence

Par là-bas, le 5 décembre 2006

Monsieur,

Nous faisons suite à votre correspondance du 23/11/2006 laquelle a retenu notre meilleure attention.

Nous avons pris acte de vos remarques.

Toutefois, nous vous confirmons les termes de notre courrier du 14/09/2006, toutes les explications vous ont été communiquées.

Nous vous rappelons qu'à ce jour votre compte est clôturé sur nos livres.

Aussi, nous vous informons que nous ne donnerons plus suite à tout nouveau courrier relatif au même objet.

Nous vous prions d'agréer, Monsieur, l'expression de notre meilleure considération.

Direction financière
Le Service Clientèle


Aucune excuse pour l'erreur faite initialement, d'où tout découle, et évidemment aucune amorce de remboursement. Bien bien bien.
Quelqu'un a déjà saisi un médiateur bancaire ?

Commentaires

1. Le jeudi 7 décembre 2006, 09:03 par Anne

Y a des gens qui ont été démoulés trop chaud, chez eux, n'empêche...

Non, médiateur, jamais, bon courage dans la suite de tes démarches...

2. Le jeudi 7 décembre 2006, 11:22 par Spica

Tiens, ils ont répondu alors qu'ils t'avaient déjà dit qu'ils ne donneraient plus suite à tes courriers ? Ou alors ça voulait juste dire "on se contentera de ne rien faire pour traiter le problème" ?