Et la lumière fut...

Je vous épargne le fiat lux utilisé déjà deux fois et demi. Ne vous méprenez pas, l'intention y est.
D'aucuns, âmes aux conceptions simplistes, vous diront que pour bricoler l'électricité, il faut, outre une saine prudence et un disjoncteur en état de marche, un tournevis, peut-être une pince à dénuder, et guère plus. Ces âmes égarées sont encore bien loin de la Voie, qui seule mène à la félicité. Elles ignorent tout du Bricolage Extrême, apanage et fierté de votre Humble Serviteur. Les pôvres, si elles savaient ce à côté de quoi elles passent...

Pour bricoler de manière un peu sérieuse sur l'électricité, en l'occurrence pour améliorer l'éclairage d'un escalier, il faut :

  • une perceuse, trois mèches[1] et des chevilles,
  • quatre tournevis (cruciformes et droits, de deux tailles différentes chacun),
  • un aspirateur,
  • un escabeau,
  • un fil à plomb ainsi qu'un niveau à bulle,
  • une tige filetée d'un mètre, diamètre 6 mm,
  • une scie à métaux,
  • un établi portable, des serre-joints,
  • deux tubes en cuivre, longueur 1 mètre, diamètre extérieur 8 mm, diamètre intérieur 6 mm,
  • un coupe-tube,
  • douze ferrures d'assemblage en plastique,
  • des goulottes pour fils électriques,
  • un marteau et quelques clous,
  • un maillet à tête en caoutchouc,
  • une pince coupante, un pince-monseigneur et une petite clé anglaise,
  • un cuter (avec au moins une lame qui coupe),
  • de l'Eau Ecarlate[2],
  • un mètre-ruban (de plus de deux mètres),
  • un marqueur,
  • du mortier à scellement et un masque anti-poussière,
  • une lampe de poche et des piles adaptées,
  • du papier et un crayon papier,
  • des connaissances élémentaires en trigonométrie et en géométrie,
  • une calculatrice, et
  • deux pansements.

Tout cela ne prend évidemment pas en compte ce que vous voulez poser : il faut bien sûr un éclairage, objet de toute l'opération. Si vous avez un Héritier dans le coin, prévoir de le rendre sourd; pour ma part, je lui ai fait découvrir WishMaster (sur la bande annonce de Van Helsing, en l'occurrence), qu'il a écouté en boucle. Le niveau sonore fut plus que suffisant pour couvrir mes nombreux jurons[3].

Le plan (d'où le papier, le crayon, la calculatrice, la trigo et la géométrie) était le suivant :

Calculs éclairage escalier

Je ne suis pas peu fier de vous montrer le résultat, vous pouvez vous extasier, Bravo l'artiste ! et tout ça :

Court-cirtuit

La suite quand j'aurai trouvé l'origine du court-circuit.
Edit du 24 novembre : voilà, c'est fait

Notes

[1] Deux seulement si vous n'en cassez pas une en faisant tomber la perceuse.

[2] Non, pas pour se redonner le moral.

[3] En fait pas vraiment, il écoutait trois chansons en boucle, WishMaster, Marly-Gomont et Boten Anna, il fallait que je sois synchro avec WishMaster.

Commentaires

1. Le lundi 20 novembre 2006, 21:45 par astra

HAHAHAHAHAHAHA !!!!! Oups, pardon, heu ... navrée que ça ne fonctionne pas comme tu voudrais ...

2. Le lundi 20 novembre 2006, 21:45 par Kozlika

\o/

3. Le lundi 20 novembre 2006, 22:36 par TarValanion

T'as l'air aussi doué que moi, tiens! Mais apparemment bien plus courageux.

4. Le mardi 21 novembre 2006, 07:56 par Joël

N'est-ce pas plutôt « Mehr Licht! » que tu voulais écrire ?

Bon courage pour la suite des opérations.

5. Le mardi 21 novembre 2006, 10:02 par Nuits de Chine

Astra et Kozlika : c'est pas sympa de rire du malheur des autres (surtout du mien, en fait).
TarValanion : c'est en forgeant qu'on devient forgeron; je ne désespère pas d'arriver un jour à faire quelque chose sans catastrophe majeure.
Joël : on pourrait en effet utiliser un tel titre, mais ça gâcherait la chute de la note, faut ménager le suspense.

6. Le mardi 21 novembre 2006, 10:42 par Anne

Une jolie bougie, pour ton anniversaire ?

7. Le mardi 21 novembre 2006, 10:56 par Spica

Admirable résultat. Mais c'est dans quel coin de l'image qu'il faut regarder ? Parce que là, je vois pas grand chose en fait... hin hin hin

8. Le mardi 21 novembre 2006, 11:09 par Nono

Il manque un élément important dans ta liste: le plan de cablage de la maison, car derrière un mur qui peut sembler "anodin" peuvent se terrer tout un tas de catastrophes: - fils électriques transportant du 220v (coucou le court-circuit) - cables ethernets (si ancienne maison de geek, qui sait!) - conduites d'eau (bonjour l'innondation) - conduites de gaz (rare, mais bien plus dangerex que l'eau)

9. Le mardi 21 novembre 2006, 21:50 par Nuits de Chine

Anne : pour que je me brûle ? Merci bien !
Spica : fais un petit effort enfin, vraiment, c'est pas sérieux là.
Nono : sur ces murs-ci, rien à craindre. Briques en terre battue recouvertes de plâtre, c'est vieux de chez vieux, l'électricité a été faite après et par-dessus. Et le seul geek qui ai jamais habité là, c'est moi.