Tricherie préparatoire

Ce qui est bien avec les outils informatiques, c'est qu'on peut faire croire plein de trucs. Ou qu'on peut "regarder ce que ça donne" sans trop se fatiguer et, surtout, sans faire vraiment. Pour étudier une mise en page, je dois reconnaître que ça facilite bien la vie.

Il "suffit" de calligraphier à peu près correctement les différents mots du projet, comme ceci par exemple : Mots en désordre

Après, ce n'est plus qu'affaire de numériser, copier/coller virtuellement, déplacer, placer devant ou derrière... Ca a fini par donner ceci : Tout est mieux...

L'absence de fond réel (ce blanc uni fait vraiment artificiel) est un indice sérieux que l'image ci-dessus n'est qu'un truc d'infographie.

Bien sûr, il me reste à réaliser vraiment le projet maintenant. Et là, ça va être une autre paire de manches.

Ecriture en Caroline, brou de noix, encres Colorex magenta et bleu d'Orient, automatic pen 3 et 4 (probablement 5 dans le projet final), papier aquarelle Sennelier 300g grain torchon.

Commentaires

1. Le dimanche 3 septembre 2006, 23:39 par astra

Bon crayonnage alors :-)

2. Le lundi 4 septembre 2006, 10:03 par Anne

J'admire la patience infinie que ça doit demander... (et l'adresse dont je suis singulièrement dépourvue !)

3. Le jeudi 7 septembre 2006, 21:38 par Nuits de Chine

Astra : ça va me prendre du temps, d'autant plus que je réalise en la regardant que cette mise en page ne me convient pas tant que ça.
Anne : c'est comme plein d'autres choses, ça se travaille. Et pendant qu'on fait ça, le cerveau se repose.

4. Le dimanche 10 septembre 2006, 11:47 par Enn'

souperbe

5. Le dimanche 10 septembre 2006, 22:39 par Nuits de Chine

Enn' : tu me flattes, je vais en rougir.
-- Xj