La première lame tire le poil, la seconde le coupe

Cet après-midi, je visitais une exposition de potiers et artisans d'art, quelque part pas trop loin de chez moi, en compagnie d'une amie de la catégorie des ex, et de l'Héritier. Nous passons de stand en stand, faisant nos appréciations des produits exposés. Nous arrivons devant un stand majoritairement composé de mini-vases, d'un style très dépouillé mais empreint d'une indéniable élégance.

"J'aime beaucoup ce qui est exposé là," fais-je. Petit ricanement (gentil) dans mon dos.
"J'étais sûre que tu allais dire ça, je l'aurais parié ! fait mon accompagnatrice.
-Damned, je deviens prévisible, c'est horrible ! réponds-je.
-J'étais sûr que tu allais dire ça, je l'aurais parié !" fait l'Héritier. Il a eu la décence de ne pas ricaner.

Commentaires

1. Le lundi 12 juin 2006, 00:44 par astra

Et vi, on les lange, on les nourrit, on les éduque, et finalement, ils nous poignardent dans le dos, lol ............ J'en veux un !!!!!!!

2. Le lundi 12 juin 2006, 12:55 par Nuits de Chine

Astra : je pense que tu as tout bien résumé (sauf ta demande, sur la fin, qui me paraît border le masochisme ; c'est un blog bien tenu ici !)

3. Le lundi 12 juin 2006, 17:44 par Kozlika

J'étais sûre que répondrais cela au commentaire d'astra, je l'aurais parié !

4. Le mardi 13 juin 2006, 20:18 par Nuits de Chine

Kozlika : on peut continuer ce petit jeu longtemps.

5. Le mercredi 14 juin 2006, 00:10 par Kozlika

Ben vui mais comme c'était vrai (surtout pour la chute), sur le coup j'ai trouvé ça rigolo :)

Quoique à bien y penser, ladite chute aurait été tout aussi prévisible pour pas mal d'entre nous parmi les heureux parents d'ados ;)

6. Le jeudi 15 juin 2006, 00:14 par astra

:-p