Gorge profonde - deep throat

Bien que curieux de plein de choses en la matière, n'allant toutefois pas jusqu'aux expériences extrêmes, je dois avouer n'avoir jamais vécu cette expérience-ci, jusqu'au 21 mars dernier où cette lacune fut comblée.

Au début, je dois dire que je pensais Et alors, c'est tout ? Il est probable que cette réaction initiale n'était dûe qu'à mon inexpérience, et donc à l'incapacité d'apprécier pleinement. Mais je ne suis pas resté ainsi tout au long de la prestation, loin s'en faut. Le déclic, sous la forme d'un long frisson[1], s'est fait au bout de cinq ou six minutes environ. Brusquement, je me suis dit Nom d'une pipe ! Y'a vraiment un truc pas courant !

Et en effet, il y avait. Pour tout dire, j'ignorais jusqu'alors que ce fut même possible. Une personne, chanter deux notes différentes en même temps ? Vraiment en même temps s'entend, pas l'une après l'autre ? Ca donne, dans ce cas précis, un profond chant de gorge, produisant une note de fond, grave et relativement constante, doublé d'une note de tête, aigüe, qui ressemble à un sifflet et se module comme tel. Maintenant que j'ai vu et, surtout, entendu Huun Huur Tu (chants diphoniques, origine géographique entre Mongolie et Sibérie) en concert, je sais que c'est faisable. Et que c'est surprenant. Et qu'en plus, les chants traditionnels de cette région sont vachement sympas.


Soit dit en passant, je me demande ce que ce titre va m'amener comme visiteurs via gougoule et autres. De là à penser que j'ai choisi le titre juste pour ça...

Notes

[1] Chez moi, ces frissons-là partent du ventre et irradient vers le haut, en remontant la colonne vertébrale, jusqu'au crâne.

Commentaires

1. Le lundi 10 avril 2006, 15:20 par Kozlika

Je serais curieuse d'entendre un truc pareil dis donc !

Mmmm sur le choix tout à fait involontaire de ton titre je dirais qu'il est cruel de faire ainsi baver le chaland devant la vitrine gouguelesque. Et que ça doit être mon côté pervers mais j'aime bien ;-)

Ui ui du bas vers le haut est un chemin frissonesque possible, le long de la colonne vertébrale jusqu'au crâne ou, du ventre, remonte par devant au creux de l'estomac puis se loge au creux de la gorge. Et n'en bouge plus d'un long moment.

2. Le lundi 10 avril 2006, 15:39 par Nuits de Chine

Kozlika : Enfin, je désespérais d'avoir une visite de ta part. Oui, le résultat est très étonnant. Je peux te prêter un CD si tu veux, même sans les deux ou trois explications dont j'ai eu besoin tu te rendras certainement compte qu'il se passe qq chose quelque part.
Et dans deux heures je vois Sophie Koch.
-- xj

3. Le lundi 10 avril 2006, 15:59 par Kozlika

Mais mon p'tit gars je te lis tous les jours et que même que je suis abonnée aux commentaires de ton blog, vi vi vi. Enfin tous les jours depuis que je t'ai débusqué, ce qui chez moi a pris un certain temps il faut bien l'avouer.

Mais demain je ne te lirai pas, je sens que tu es capable de l'un de ces billets cruels comme « j'ai fait la bise à Sophie Koch » ou autre horreur du même acabit (snif).

Et prépare-toi psychologiquement, je prépare une descente punitive en votre bonne ville fin mai (pas encore fixé la date).

4. Le lundi 10 avril 2006, 16:09 par Nuits de Chine

Et encore, tu as échappé à bien pire : jeudi 13 avril, soit dans trois jours, il y a un récital Nathalie Dessay ici dans notre belle ville. Et je ne peux pas y aller !
-- xj

5. Le lundi 10 avril 2006, 19:01 par samantdi

Ah, tu lis les commentaires ici, ma chère Koz ? Très bien ! Heureusement que moi aussi ! Hé hé, ainsi j'apprends ta prochaine venue (violons et tambourins : ouiiiiiiiiii!) mais immédiatement, je m'inquiète car je serai absente durant le pont de l'Ascension (du 25 au 28)... j'espère que ça ne va pas tomber "là" !

En passant, un p'tit bisou au maître des lieux xiaojie... (smack)

6. Le mercredi 12 avril 2006, 22:41 par Vroumette

Rien qu'en lisant le titre je me suis dit "nan, mais qu'est ce qu'il va nous sortir", et m'apprêtais à appeler grand zorro en lui disant "viens, viens, il y a un billet qui va te passionner" (heureusement que je ne l'ai pas fait, je me serait fait engueuler avec de telles promesses).

7. Le mercredi 12 avril 2006, 22:44 par Nuits de Chine

Samantdi : merci pour le bisou. Je devrais avoir assez rapidement un truc utilisable pour ton transfert de 20six vers Dc
Vroumette : mais quelle réputation me fais-tu, vraiment !
-- xj

8. Le vendredi 14 avril 2006, 11:33 par Kozlika

Samantdi, je m'arrangerai pour venir pendant que tu es à Toulouse bien sûr. Je comptais voir ça avec toi lors de ton séjour à Paris.

Xiaojie, je pense que le grand zorro est amateur de varape, enfin c'est ce que j'ai compris, n'est-ce pas Vroumette ?

9. Le samedi 15 avril 2006, 00:07 par Nuits de Chine

Kozlika : On t'attend de pied ferme de toute façon.