Les casseurs ne sont pas toujours ceux que l'on croit...

Vous ne le savez peut-être pas encore, mais je fais du théâtre depuis quelques mois. On ne travaille pas du Shakespeare, mais on s'amuse beaucoup - et que la responsable de l'atelier soit aussi l'auteur des textes aide pas mal. Bref. Dans cette pièce, je joue un flic (béwé), pas forcément très compétent m'enfin bon il se la joue quand même.

Et donc, à un moment, l'une des suspectes que j'interroge ose, crime impardonnable, me demander
Mais pourquoi [ces questions] ?
ce à quoi elle s'entend répliquer d'un ton péremptoire
C'est moi qui pose les questions !

En bref, le petit coup de calcaire du type-qui-a-l'autorité-et-qui-veut-que-ça-se-sache. J'accompagne cette saillie d'un coup sur la table, du plat de la main parce que ladite table est composée de lamelles de plastique (largeur 5 cm environ, épaisseur 5mm, espacement entre lamelles 5 mm approximativement) et ces dernières, assez souples mais pas tant que ça, me paraissent mériter quelques précautions.

Tout se passait bien jusqu'à la semaine dernière, où mon petit coup sur la table a brisé net une lamelle en trois morceaux[1]. Hier donc, je suis arrivé plus tôt avec colle et autres pour réparer ma bévue. J'ai recomposé tant bien que mal la pauvre victime de ces exactions policières. En me jurant bien que je ferai attention durant les répétitions, histoire de ne pas réitérer l'incident.

Et en effet, je ne l'ai pas répété.

Ma seconde victime ne s'est cassée qu'en deux morceaux.
Y'a du progrès.

Notes

[1] Soit dit en passant, ça déconcentre beaucoup.

Commentaires

1. Le mardi 4 avril 2006, 14:15 par Vroumette

Tu ne peux pas en fabriquer en douce le soir, et zioup tu glisses une nouvelle à chaque fois que ton poing s'égare sur une ?

2. Le mardi 4 avril 2006, 20:44 par Eulalie

Oulala, espèrons que tu n'auras jamais à jouer le rôle d'un type qui doit en frapper un autre, les hommes prennent souvent moins bien les coups que les tables. Der la maîtrise, petit scarabée, de la maîtrise !

3. Le mardi 4 avril 2006, 21:08 par samantdi

C'est à force de faire du karaté que ces pouvoirs extraordinaires te sont venus, ou à force de manger des sushis ?

;-)

4. Le mercredi 5 avril 2006, 00:29 par Nuits de Chine

Vroumette : je crois que le plus simple est que j'amène une table, comme ça en cas d'incident j'aurais pas de remords.
Eulalie : meuh nan, y'a pas de chochottes dans cette troupe, ils encaisseront les coups sans problème j'en suis sûr. Quant à la maîtrise, elle est très intérieure.
Samantdi : Heuuu... un peu des deux ? Bouffer du requin cru, ça doit aider je pense.