Proviseur + blogueur + homosexuel = révoqué

Il est des équations qui boulversent l'état des connaissances et marquent de grandes avancées scientifiques. Il en est d'autres qui indignent et révulsent, et marquent de grands retours en arrière. Je préfère nettement les premières aux secondes.

Je ne lisais pas le blog de Garfieldd. Quelques pages en sont préservées sur web.archive.org, et je ne saurais trop vous encourager à les lire. Pour le reste... Embruns tient une liste de liens sur le sujet, Eolas a rédigé une note qui m'a fait jubiler du premier au dernier mot, Kozlika donne son avis toujours aussi humain... Cherchez, vous trouverez.

Pourquoi Garfieldd a-t-il été révoqué ? Parce qu'il était proviseur et blogueur et homosexuel. Qu'il n'eût été que deux de ces trois "choses" (je ne peux pas dire "qu'il n'eût eu que deux de ces trois tares", aucun des trois points n'étant de près ou de loin un défaut.. quoi que, proviseur, ça se discute) et rien ne se serait passé.

Un proviseur homosexuel ? Je ne pense pas que l'Education Nationale fasse exception dans les préférences sexuelles de ses membres. Il y a des homosexuels dans l'EN, dans les mêmes proportions que dans l'ensemble de la société (il y a aussi certainement des zoophiles, des sado-masochistes, des fétichistes, des onanistes, des éjaculateurs précoces, des nymphomanes, etc.). Je ne vois pas en quoi l'orientation sexuelle peut empêcher quelqu'un d'enseigner ou d'encadrer des enfants - sauf si l'on associe une sexualité différente avec une dangerosité comportementale, ici l'homosexualité et la pédophilie.
Garfieldd eût-il été une femme (proviseur, blogueuse et homosexuelle), la sanction aurait-elle été identique ?

Un proviseur blogueur, évoquant sa vie professionnelle ? Les billets préservés sur web.archive font, de mon point de vue étriqué, plus qu'honneur à la profession. Ils sont humains, intelligents, équilibrés. Ni discours angélique tout-va-bien-madame-la-marquise, ni tract syndical c-est-la-faute-à-pas-nous, ni laxisme exacerbé les-élèves-sont-des-clients-sont-rois ni autoritarisme forcené le-chef-c-est-moi-tu-la-fermes. Qu'y a-t-il de plus respectable qu'un professionnel capable de se poser des questions sur ce qu'il fait, comment il le fait, pourquoi il le fait ? Ou, si vous préférez, qu'il a-t-il de plus répugnant et dangereux qu'un professionnel qui n'a pas le moindre doute sur ses actions et qui ne se pose pas la moindre question ?

Un proviseur blogueur, évoquant sa vie personnelle ? On ne saurait pas qu'il est proviseur, justement, donc ce ne serait "que" un blogueur homosexuel. Pas de quoi fouetter un chat.

Alors ? J'en conclus que si vous êtes un homme, homosexuel, travaillant dans l'Education Nationale, vous avez sacrément intérêt à faire profil bas. La Grande Muette n'est pas celle que l'on croyait.

Commentaires

1. Le mercredi 18 janvier 2006, 11:05 par [Inconnu]
?????????!!!!!!!!! Putain et quand on est prof de théâtre multifonctions blogueuse et bi on continue ??? Ca me tue ça ! Non mais je suis scandalisée là ! Bon... Café. Calme... Soupirs...

Heu bonjour pardon ! [tu as commencé à lire ?]
2. Le jeudi 19 janvier 2006, 01:20 par [Inconnu]
C'est gravissime ... et le pire de tout, c'est que ça n'est même pas étonnant ... à voire une telle c** humaine, je me demande vraiment ce qui nous attend par la suite ...
3. Le jeudi 19 janvier 2006, 13:52 par [Inconnu]
Je n'ai pas lu Garfield, je le ferai dès que j'aurai le temps, mais ceci veut-il dire que l'EN lit les blogs, les épluche, et peut remonter à sa guise jusqu'à l'identité de la personne qu'elle veut ? Indépendamment du scandale de la révocation, n'y a-t-il pas là une violation intolérable de la vie privée ?
4. Le jeudi 19 janvier 2006, 20:22 par [Inconnu]
Moi, je dis que c'est le proviseur qu'ils ont viré, le reste ils s'en foutent, pourquoi?
Parce qu'ils veulent mettre des managers à la tête des lycées, c'est le cas au lycée de ma ville où ils viennent d'embaucher un ancien consultant diplomé d'une des plus prestigieuses écoles de commerce de notre pays.....
5. Le jeudi 19 janvier 2006, 23:01 par [Inconnu]
Ouaif .... on est vraiment mal barré ... au sens propre, comme au figuré ...
6. Le dimanche 22 janvier 2006, 20:33 par [Inconnu]
Mot : Ben toi, tu risques le bûcher, c'est clair. Et oui, j'ai lu, j'ai apprécié, je suis partant.
Astra : Le pire n'est jamais certain, heureusement.
Poly : question vie privée, non, il n'y a nulle violation puisque les blogs sont publics et assimilés, je crois, à une publication de presse.
Je suis libre : je préfère ne pas y penser...
-- xj