Quand on cherche les problèmes...

Le cadre est un petit, tout petit restaurant, quelque part vers là où je vis. La serveuse est mignonne (ce n'est pas pour cette raison que j'y vais, mais ça ne gâche rien) et elle a un caractère bien trempé (vous noterez que j'ai mis "et elle a" et non pas "mais elle a"; la nuance est importante). Elle a toutefois un léger défaut, qui est son rire (discret) qui, il est vrai, fait parfois un peu cruche. Si vous avez déjà entendu une japonaise embarassée, c'est exactement ce type de rire d'une personne qui ne comprend pas mais est trop polie pour le dire.

Hier donc, je me restaurai tranquillement. A la table d'à côté, quatre types du genre que l'on rencontre souvent : pas évidemment gras et cons, mais pas forcément fins non plus. La serveuse vient prendre la commande, les types se parlent entre eux en même temps qu'ils disent ce qu'ils veulent, embrouillamini, et hop le petit rire une ou deux fois. Commande prise, la fille s'en retourne, et l'un des quatre types dit, suffisamment fort pour que la moitié de la salle l'entende :

"Trois neurones, qu'elle a c'te fille. Un pour rigoler bêtement, l'autre pour ne pas se chier dessus, le troisième pour noter les commandes."
Rires de ses compagnons de tablée.

Quelques minutes plus tard, la damoiselle revient avec l'eau, dans une carafe à col très large. Et patatras. Elle trébuche, la carafe glisse du plateau sur laquelle elle était posée et vient gentiment (et complètement) se vider sur le cou et le dos de l'individu compteur de neurones.

Cris de surprise, et j'entends alors la miss dire d'une voix ingénue dans le silence qui s'était fait :

"Désolée, mais avec trois neurones, l'équilibre d'une carafe sur un plateau, j'ai du mal à gérer".

Je n'ai pas été le seul à rigoler aux dépends des mal-polis.

Commentaires

1. Le samedi 16 octobre 2004, 15:16 par Hedwige
j'aime cette fille!
2. Le lundi 18 octobre 2004, 13:18 par [Inconnu]
on est pas bien à la fraîche, décontracté du neurone ?
Tonton, valseur à un temps
3. Le lundi 18 octobre 2004, 18:14 par [Inconnu]
En fait, elle a plutôt un caractère bien trempant! Et une belle habileté, d'avoir réussi à atteindre les malotrus... Note technique: 5.9, note artistique: 5.7 (ah oui, je suis un peu sévère, mais avec le plat en sauce, ça aurait valu encore plus...)
4. Le mardi 19 octobre 2004, 00:09 par [Inconnu]
Hedwige Tu ferais des infidélité à Marcel ?
Tonton L'eau était à peine à température ambiante, quel dommage.
Avril C'est là toute la subtilité de la créature. De l'eau, ça sèche, pas de traces, rien, on rigole et on n'y pense plus trop. Alors que la sauce au soja, ça tache, ça sent très fort et ça se serait mal terminé.
-- xj
5. Le mardi 19 octobre 2004, 21:51 par [Inconnu]
Tiens ça me rappelle le coup du gars qui m'avait insultée quand je tenais un vestiaire (croyant que je ne l'avais pas entendu car j'étais derrière le portant) résultat: j'ai "malencontreusement égaré" son ticket accroché à sa veste et il a presque dû attendre la fin de la soirée pour la récupérer (quand il ne resterait que celle-là)....En effet, j'ai fini par lui tendre son bien après une demi-heure d'attente, mais en lui signalant que ca lui apprendrait à être poli la prochaine fois... Il en a fait une tête!
Go! Go! Girl! Marre des abrutis qui se croient malins!
6. Le mercredi 20 octobre 2004, 16:20 par [Inconnu]
Ah ! c'est bien, ça lui a rafraichit les neurones au type, ça lui apprendra à raconter n'importe quoi )
7. Le vendredi 22 octobre 2004, 15:50 par [Inconnu]
Toutes les femmes qui n'ont que 3 neurones, j'en fais partie selon l'homme, remercient cette jeune femme...