Anecdote de vacances - 2

Le titre pourrait aussi être plomberie et sorcellerie

Il ne fait guère de doute, du moins pour tout lecteur un peu régulier de mon carnet, que la plomberie et moi ne cohabitons pas excessivement bien ensemble. Durant mon stage sportif annuel, j'en ai encore eu confirmation.

Le sport, c'est bien. Mais six heures d'entraînement par jour, pendant une semaine, c'est un peu difficile, même pour moi. Toutefois, s'il est une chose appréciable dans ces moments-là, c'est la douche de fin de journée. Comme nous n'étions pas hébergés dans un centre sportif  mais au domicile du prof, il n'y a pas de salle de douche comme dans un vestiaire, mais juste une salle de bain, et la douche n'est pas une vraie douche, mais c'est la baignoire, ce qui n'a rien d'exceptionnel ni même de rare. Dans ce genre de situation, le rituel est toujours un peu le même : on règle la température de l'eau au mélangeur, et zoum vas-y que je te lave tout ça.

Le mélangeur est composé classiquement d'un robinet d'eau chaude, un autre d'eau froide, le tuyau de la douche et le robinet pour remplir la baignoire. Et un petit bouton pour choisir si l'eau va sortir par le robinet ou par la pomme de douche. J'espère que vous suivez. Sinon, allez dans votre salle de bains, il est probable que vous avez exactement la même chose. Adoncques, j'ai dû froisser un (ou une) initié(e) de niveau au moins quarante-douze, parce que le petit bouton d'aiguillage de l'eau était manifestement ensorcelé, et uniquement pour moi.

Ces équipements ultra-modernes fonctionnent à l'aide d'un ressort et de la pression d'eau. Dès que ladite pression d'eau n'est pas suffisante, le ressort de rappel entre en action et oriente l'eau vers le robinet de remplissage et non plus vers la pomme de douche. C'est pratique, comme ça quand on coupe l'eau la douche est coupée. Le coup suivant, quand on remet la flotte, on ne se prend pas tout sur la tête (dommage, toute une famille de gags qui disparaît) mais ça remplit la baignoire. Intelligent.

Inconvénient du truc, parfois, on est sous la douche, comme dans les pubs (sauf qu'il n'y a pas de musique, pas de feuilles de bananier et pas de fleurs exotiques) et chgoing le ressort décide de couper la douche et de nous envoyer la flotte sur les pieds. Ce n'est pas bien méchant.

Sauf pour moi.

Parce que dans mon cas, le ressort décidait de couper l'eau chaude ou l'eau froide, mais pas les deux en même temps. Donc, j'étais tranquillement en train de m'arroser, et chgoing toute la flotte chaude se met à sortir par le robinet (donc je me brûle les pieds) alors que la  flotte froide continue à sortir par la pomme de douche (donc je me gèle la tête). Ou l'inverse.

Qui ai-je donc pu incomoder au point que l'on me concocte pareil sortilège ?

Commentaires

1. Le vendredi 3 septembre 2004, 18:46 par [Inconnu]
Les petites bêtes du bois?
C'est la plomberie qui se venge des tortures que tu lui a infligées chez toi...
2. Le mercredi 8 septembre 2004, 03:17 par [Inconnu]
Mouahahaaa
3. Le mercredi 8 septembre 2004, 11:47 par [Inconnu]
Je commence à me demander si tu ne provoques pas tous ces déboires exprès pour pouvoir les conter après... Un tel acharnement du destin, c'est louche. Avoue : t'avais trafiqué la douche avant ?
4. Le vendredi 10 septembre 2004, 10:48 par [Inconnu]
Avril > Ben alors il faut que je m'inquiète sérieusement.
Eulalie > Même pas peur d'abord.
msc > Contrairement à maints journalistes, je ne bidonne pas mes reportages. Même si je ne conserve que les éléments qui m'intéressent (on appelle ça être engagé, pas bidonner).
-- xj
5. Le dimanche 12 septembre 2004, 16:47 par [Inconnu]
Héhé, la seule conclusion que j'en tire est que cette douche est perverse et aime te voir sautiller en hurlant.