L'étrangleur fou a encore frappé

J'en ai été le premier étonné vendredi, lorsque j'ai reçu la lettre de ma mairie bien-aimée. Le service de l'urbanisme m'écrit gentiment, et me donne l'autorisation de faire les travaux prévus (changement de fenêtres). Comme quoi, un architecte des bâtiments de France peut être convaincu de changer d'avis.

Hier (lundi, donc, suivez un peu s'il-vous-plaît), ma voisine me pose justement la question importante : "Et vos fenêtres, ça en est où ?".

Ce à quoi, tout heureux, je lui réponds "Ca vient d'être accepté, j'ai reçu la lettre de la mairie vendredi, l'architecte des bâtiments de France a finalement donné son accord".

Elle, toute surprise (car elle s'est fait envoyer promener pour des travaux du même style) demande derechef, "Mais comment avez-vous fait ?"

Evidemment, là, les neurones du gag se sont déjà mis en route. "Excusez-moi, madame, mais je pense que vous n'avez vraiment pas envie de le savoir".

Bien sûr, quand on tend une perche de ce calibre, c'est pour qu'elle soit saisie, ce que ma pauvre et naïve victime ne manque de faire. Sans doute s'imagine-t-elle le dessous de table ou un bidule du genre, et demande "Vous lui avez donné une enveloppe discrète ?"

Pfff, dépenser des sous quand on peut avoir quelque chose gratos, c'est pas mon genre. "Non, non. J'ai kidnappé sa belle-mère et j'ai menacé de la lui rendre s'il ne me donnait pas son accord pour les travaux".

Ma voisine s'est littéralement étranglée de rire.

Commentaires

1. Le mercredi 2 juin 2004, 16:44 par [Inconnu]
Ah ben merde...tu as sa belle-mère sur les bras alors
O_o
2. Le vendredi 4 juin 2004, 11:29 par [Inconnu]
Tant ka fR t auré pus demander une rancon aussi comme ca alors que certains dépense des sous en glissant une enveloppe sous la table toi tu gagne de l'argent pour aboutir au même résultat.
3. Le vendredi 4 juin 2004, 20:32 par [Inconnu]
Ta voisine a au moins le sens de l'humour!