L'échauffement avant le combat...

Tadaaammm... Sur fond de cuivres et de percussions, qui rappellent aux plus âgés d'entre vous les bonnes heures des fêtes romaines, je me prépare à ma première entrevue avec l'architecte des Bâtiments de France (ou ABF dans la suite).

Cet hmmmm... individu (restons poli) n'accepte pas que je souhaite remplacer mes fenêtres (anté-diluviennes ou presque, pourries et qui laissent passer la flotte certainement) par d'autres neuves.
Bon, d'abord je suis le seul crétin de tout le quartier à avoir demandé l'autorisation, et à me faire emmerder (que faut-il en déduire, je vous le demande ?). Mais surtout, l'argument massue invoqué pour l'interdiction est que, dixit ce monsieur, le double-vitrage ne sert à rien et n'isole pas plus que du simple vitrage. Je tiens à le signaler à la communauté, comme ça, vous savez que d'après les ABF de mon joli département, si vous avez du double-vitrage chez vous, vous vous êtes fait rouler par les fabricants, tout le monde le sait dans le métier (il l'a dit, si, si). Je serais vous, malheureux possesseur de fenêtres à double-vitrage, je porterai plainte pour me faire rembourser les frais indûment extorqués par ces fabricants si peu honnêtes.

A moins que ce gentil ABF ne justifie son existence que par les problèmes qu'il provoque ? Vous croyez ? Noooon, c'est pas possible ça, j'peux pas l'imaginer.

Commentaires

1. Le vendredi 28 mai 2004, 17:57 par Eric Streit
Bonjour,
un petit complément : il existe des vitrages simples qui ont le même pouvoir isolant que des vitrages doubles: cela dépend de l'épaaisseur de ladite vitre.
Ce sera peut-être une solution à votre problème.
Amicalement
Eric!
-----