Les jambes - 1 : les cuisses

Définition qui n'a rien d'officiel : la jambe commence quelque part sur la cuisse et se termine à la cheville. En-dessous de la cheville, j'ai déjà traité. Au-dessus du "quelque part sur la cuisse", faut négocier des autorisations supplémentaires. Notez que je ne situe pas où se trouve ladite frontière, c'est à vous de vous en charger.

La jambe est composée de trois éléments indissociables : la cuisse, le genou, le mollet (oui, je sais, le mollet c'est uniquement le muscle; mais comment ça s'appelle, toute cette partie ?). Les trois se massent, mais pas des mêmes manières. Sauf exception, il y a deux jambes à masser. Je préconise un massage "semi-parallèle", c'est-à-dire d'abord les cuisses, puis les genoux, puis les mollets. Mais ce n'est pas un absolu, si vous préférez traiter toute une jambe d'un seul coup, ça ne pose pas de problème.

Donc, la cuisse

La cuisse n'est guère qu'un gros muscle, sans subtilité. Ca ne signifie pas qu'on va la travailler comme des mulets. Attention, sans en avoir l'air, il y a de la surface. Et le muscle est solide. Donc, ça va bien faire travailler vos doigts. Assurez-vous de tenir la distance, il n'y a rien de plus frustrant pour la personne massée que de voir le masseur s'arrêter à cause d'une crampe. Et vous aurez en plus l'air d'une pomme.

Dans quelle position la jambe doit-elle être ? Pour traiter correctement la cuisse, il est préférable que la jambe soit pliée. Attention, ce n'est pas à la personne massée de contracter ses muscles, c'est à vous de faire bouger sa jambe. Sinon, la détente de la cuisse sera annulée par la contraction du muscle nécessaire au mouvement.

Bref. On commence à la frontière supérieure autorisée, en descendant vers le genou. Le massage commence du bout des doigts, comme souvent, afin de chauffer et d'assouplir le muscle. C'est tout de même appuyé, mais on reste très mobile. On alterne des pressions/légères rotations des doigts avec quelques tirés (toujours du haut vers le bas) du muscle. Ca dure quelques minutes au total, histoire de traiter toute la cuisse, mais sans vraiment forcer.

Quand vous avez chauffé la cuisse, on commence le travail sérieux. Là, changement de technique,c'est l'ensemble des mains qui va travailler. On saisit la cuisse des deux mains, diamétralement opposée par rapport à l'axe de ladite cuisse. Et on exerce des pressions "ondulantes" (je n'ai pas d'autre terme). C'est à dire que la pression démarre au bout de vos doigts, puis vous la faite remonter le long du doigt, la paume et le haut de la paume. Et ça redescend ensuite. La technique n'est pas facile à acquérir, et la théorie décrite ci-avant est souvent bien différente de ce qu'on réussit à faire.

Durant cette opération, les mains sont immobiles. Vous faites un ou deux allez-retour de pression ondulante avant de changer les mains de position. On fait un tour de la cuisse avant de descendre un cran plus bas. Et, une fois juste au-dessus du genou, on remonte par la même technique, jusqu'à la frontière supérieure.

Changement de technique. Les paumes vont chauffer. On va redescendre, en frictionnant la cuisse (pas jusqu'à la douleur ni même la rougeur). Des frictions rapides (attention si la cuisse est poilue ! être très léger dans ce cas, enfin j'imagine parce que je ne masse que des femmes donc je n'ai jamais rencontré cette situation), et là on descend toute la cuisse puis on remonte avant de décaler les mains sur une autre bande de la cuisse.

Après les frictions, comme il faut toujours terminer en douceur, on reprend le même parcours (on va traiter des bandes verticales, l'une après l'autre, jusqu'à avoir fait tout le tour de la cuisse), mais en légères caresses, du bout des doigts, sans aucunement appuyer. On laisse traîner les doigts, sans force.

Commentaires

1. Le jeudi 18 mars 2004, 00:32 par [Inconnu]
Oh oh mais tu m'as piqué mes cours !!! Rires ! Massages californiens ça !!! Bisous toi ! A bientôt !
2. Le vendredi 19 mars 2004, 14:10 par [Inconnu]
hmmmm on a envie d'y etre quand tu le racontes
3. Le vendredi 19 mars 2004, 14:18 par [Inconnu]
HUMMMMMMMMMMMMM COUCOU GINTO !!! Bisous !
4. Le mardi 29 juin 2004, 13:46 par [Inconnu]
Ben pourquoi tu t'es arrêté en si bonnne voie ?
On attend le mollet ... *_*
Je viens de voir Pulp Fiction et tu m'y fait tout de suite penser... Je cite de mémoire : "Dans un massage, il quelque chose sensuel, elle le sens, tu le sens, mais persone ne le dis, c'est ce qui fait que c'est bien !"
^^;;