Graffiti

Bouhouhou... snirf. Ouiiiinnnn.
Tout cela pour dire que j'ai craqué, que je n'ai pas résisté à mes animales pulsions.
A ma décharge, j'ai tenu... hmmm... six bonnes années, voire même sept. Mais là, aujourd'hui, le démon qui sommeillait en moi s'est réveillé et a pris le contrôle de ma mimine, largement armée d'un feutre. J'ai grafité.
Certes, pas n'importe où. Sur une affichette qui trônait à la même place depuis ces sept longues années (belle performance, soit dit en passant).
Imaginez la scène. Toilettes dans un immeuble de bureaux (donc, propres et parfumées). A côté du trône où nous déversons heuuu ouais d'ac je coupe cette séquence. Donc, à côté du siège, une p'tite affiche : "La balayette ne mord pas, servez-vous en !"
J'ai ajouté mon commentaire.
"Pfff ces restrictions de budget ! C'était quand même mieux avec du papier".

Commentaires

1. Le mercredi 21 janvier 2004, 00:12 par [Inconnu]
d'où l'expression bien connue précisant l'endroit où la balayette doit être rangée.
2. Le mercredi 21 janvier 2004, 00:13 par [Inconnu]
LoL spice di graffiteur, taggeur, t'pô honte nan ? tssssst vé t'dénoncer oué ! (heu vire la casquette là, c bon now...) )
3. Le mercredi 21 janvier 2004, 10:02 par [Inconnu]
)
nooonnn! dis pas que tu t'en es quand meme servi !!?
4. Le mercredi 21 janvier 2004, 11:27 par [Inconnu]
ginto> hé chuis un rebel'z moi, zyva héhé
diezl> heuuu nan quand même pas y'avait tout ce qu'il faut de plus normal.
-- xj