Visite matinale

Chais pas pourquoi, ce matin réveillé et levé à 6:30, comme ça. P'tit dej (je vous conseille vivement "Indian Spice", chez l'un de nos grands diffuseurs de thés; pas facile à trouver, mais c'est un délice rare), et pi boulot. Fenetres ouvertes (il fait 22 degrés), le ciel est un peu chargé mais il va faire beau.
Et là, alors que je cogite sur mes mails et dossiers...
V'la-t'y pas qu'un zoziau rentre par la fenetre dans le bureau. Style gros piaf. Pas un vautour, non, mais quand meme balaise genre moineau qui a bouffé du mais qu'avait p'tetre des hormones de croissance cachées dedans. Pouic pouic pouic qu'il fait l'animal, parce que s'il est rentré par une fenetre il essaye de sortir par une autre et pas de bol, cette seconde est fermée. Pouic scratch en réalité. Scratch blonk ensuite.
Bon d'accord j'ai pigé, j'ouvre toutes les fenetres du bureau.
Hop, le zoziau trouve la sortie et s'en va.
Sans oublier le pourboire, evidemment, sous la forme d'un petit cadeau délesté pendant sa visite du bureau.
La tapette à mouches, c'est pas terrible. Je viens de ressortir une vieille raquette de tennis. Si lui ou un de ses copains reviennent, je vais leur faire gouter de mon coup droit pas lifté du tout.