lundi 7 mai 2007

Il voit des dragons partout

Toute personne ayant déménagé sait qu'il s'agit d'une opération pleine de surprises. Je ne parle pas de la facture des déménageurs, qui n'a rien à envier au moteur à improbabilité de Zaphod Beeblebrox (Zappy Bibici en français je crois), ni des surprises dans le nouveau lieu de résidence, auprès desquelles Resident Evil ressemble à une aimable sortie de boy-scouts. Non, je parle de ce que l'on découvre ou retrouve, avec honte ou plaisir, au fond des placards. Et quand c'est votre mère qui déménage, il y a des trucs qui ressortent, comme ça, dont on n'avait jamais entendu parler.

Lire la suite...

samedi 24 mars 2007

Un p'tit coup de main siouplé

Sur la première semaine d'avril, je vais faire un aller-retour express sur Paris histoire de "déménager" ma mère, ou plus exactement de récupérer diverses affaires qui sont chez elle et qui me reviennent. Voyage express en camionnette, sur trois jours; bien qu'il faille se taper l'aller-retour ça coûte quand même moitié moins cher qu'un déménageur. Mais se pose l'épineux problème de la main d'oeuvre.

Lire la suite...

dimanche 18 mars 2007

Rien de mieux qu'un peu de stress

Je vais rarement dans des trocs et autres brocantes. Pas que ça me soit impossible, juste qu'il n'y en a guère dans mon p'tit bled ou alentours (il faut aller à la Grande Ville), et que je n'ai pas trop la fibre à chiner. Toutefois, l'occasion peut faire le larron.

Lire la suite...

vendredi 24 novembre 2006

Le meilleur, c'est quand on monte l'escalier

Je crois que cette citation, utilisée dans un contexte totalement différent, est de Michel Simon[1] Clémenceau me souffle-t-on dans l'oreillette.

Notes

[1] Il parlait de ses relations avec de gentes dames aux élans tarifés, ça ne sera pas le cas pour cette note, je vous rassure (ou je vous désole, c'est selon).

Lire la suite...

lundi 20 novembre 2006

Et la lumière fut...

Je vous épargne le fiat lux utilisé déjà deux fois et demi. Ne vous méprenez pas, l'intention y est.
D'aucuns, âmes aux conceptions simplistes, vous diront que pour bricoler l'électricité, il faut, outre une saine prudence et un disjoncteur en état de marche, un tournevis, peut-être une pince à dénuder, et guère plus. Ces âmes égarées sont encore bien loin de la Voie, qui seule mène à la félicité. Elles ignorent tout du Bricolage Extrême, apanage et fierté de votre Humble Serviteur. Les pôvres, si elles savaient ce à côté de quoi elles passent...

Lire la suite...

vendredi 3 novembre 2006

Pour Samantdi...

Ne pouvant décemment laisser une aussi éminente consoeur de blog grelotter chez elle...

Lire la suite...

mercredi 25 octobre 2006

Décorations

Suite à la note présentant ma dernière acquisition en matière de déco intérieure, quelques visiteurs m'ont demandé si j'avais d'autres tableaux du même auteur.

Lire la suite...

mardi 13 juin 2006

Livraison

Bien qu'il fasse dans les 30 degrés actuellement, il faut penser à la période froide et au chauffage. Je viens donc de me faire livrer 2.76 tonnes de bois, de belles bûches qui promettent d'au moins aussi belles flambées.

Lire la suite...

vendredi 28 avril 2006

Faut encourager les artistes

Malgré des capacités artistiques au raz des pâquerettes (de surcroît du côté des racines), je me soucie un peu de la décoration de mon intérieur. Parce qu'après tout, ben tant qu'à faire si ça pouvait être joli, enfin moins moche qu'actuellement, ça ne serait pas forcément une mauvaise idée.

Lire la suite...

jeudi 14 juillet 2005

Help wanted

Le 'ternet est plein de gens bizarres, mais aussi de gens avec des idées sympas et plein d'intelligence (autant les gens que les idées). Je me permets donc de soumettre un problème à votre sagacité.

Il y a de cela quelque temps, j'ai relaté divers travaux exécutés dans mon antre. Dont une démolition de cloison. L'objectif est totalement atteint, comme le montrent les photos ci-dessous.


Ca, c'est vu de l'extérieur de la pièce


Et ça, de l'intérieur.

(en passant : oui, je sais, c'est le bordel chez moi).

Mon problème est que je veux pouvoir fermer de nouveau le passage entre les deux pièces. Avant de lever les bras au ciel en criant "Mais il ne sait pas ce qu'il veut !", je précise que si, je sais ce que je veux.
Imaginez par exemple que j'invite une accorte blogueuse qui, lorsque la nuit se fait, souhaite dormir mais pas dans mon lit, ou alors seulement si je dors ailleurs (oui, c'est un scénario tiré par les cheveux et peu crédible; d'où l'importance du Imaginez). Dans un accès de générosité, je lui louecède le canapé, fort confortable d'ailleurs. On pourrait en rester là mais, le lendemain matin, je prends mon petit déjeuner dans la pièce d'à côté (d'où a été prise la "photo de l'extérieur" ci-dessus). Et il est possible que mon invitée dorme encore, ou qu'elle soit en train de faire tous ces machins mystérieux de filles que nous les garçons n'avons pas le droit de découvrir sous peine d'être transformés en une chose horrible. Bref, qu'elle veuille un peu d'intimité. Et bien si je disposais d'un moyen de clore de manière réversible (je me vois mal emmurant mes invités le soir, pour démolir le mur le lendemain matin) le passage, ce serait parfait.

J'ai déjà regardé les rideaux (ça me convient pas trop), les stores (idem), les cloisons japonaises (c'eut été parfait, jusqu'à ce que j'en voie le prix)... Mais je reste ouvert à toute les idées, y compris à base de rideaux, stores ou cloisons mobiles. Pour information, l'ouverture fait 2.40 sur 2.40, et la hauteur de plafond de part et d'autre du passage est de 3 mètres.

Voilà, j'attends vos idées, suggestions et autres. Pour vous motiver, sachez que je peux difficilement vous inviter avant d'avoir trouvé une solution...

- page 2 de 3 -